Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 14:00

Depuis factuel le 5 mars 2015

Un syndicat policier minoritaire, ostensiblement orienté à l’extrême-droite, a fait parler de lui ces dernières semaines sur Besançon. Si son ancrage semble effectif depuis déjà quelques années, c’est surtout ses tentatives récentes et réussies de positionnement sur le devant de la scène qui inquiètent, en particulier au-delà des commissariats.

Depuis, sa composition, ses positions, et son influence, posent question auprès de nombreux observateurs locaux engagés sur les faits de société, avec un ton particulier dans le sillage des attentats de janvier.

Entre craintes et réalités, que peut-on dire sur cette formation, et plus généralement du climat actuel au cœur des forces de l’ordre ?

Une émergence douloureuse.

Encore anonyme avant 2015, la « Fédération Professionnelle Indépendante de la Police » (F.P.I.P.) locale de Besançon est apparue en grande pompe là où on ne l’attendait pas. Elle s’est pour la première fois ouvertement révélée lors de la manifestation monstre survenue après la déferlante terroriste et ses suites qui ont endeuillé la société.

Le samedi 10 janvier, de 25 à 30 000 personnes battait le pavé sous l’initiative et l’organisation de la Ville de Besançon, l’un des plus grands rassemblements après la marche Lip (plus de 100 000 personnes le 29 septembre 1973).

Une tribune était installée à cette occasion place du Huit septembre, où devant des milliers de personnes, un policier et un journaliste, entre autres, fonctions touchées lors de ces événements, ont pris la parole.

Thierry Silvant, se déclarant dirigeant régional de la F.P.I.P., apparait. Un visage familier des milieux alternatifs, pour ses sensibilités notoires bien qu’aucune glissade n’ait été enregistrée. Il compose ainsi son intervention publique, avec une dialectique soignée et consensuelle.

Son allocution résonne tout à fait honnête de prime-abord, malgré quelques appuis sur un champ lexical motivé notamment à travers la Nation. Mais rien de choquant, le fonctionnaire se fait d’ailleurs copieusement applaudir par la foule, laquelle aborde une poignée de pancartes de soutien, avec la bénédiction des officiels aussi présents.

L’exercice terminé, il prolonge l’expérience et poursuit avec les médias en développant ses impressions.

Cette fois le cœur est davantage exposé avec spontanéité, tranchant avec la trame précédemment ficelée. Interrogé par le journal MaCommune.info, il affine sa charge en attestant « un climat latent de tension » expliquant « on est très mal reçu dans les quartiers, on nous fait comprendre qu’on n’est pas à notre place et pas chez nous » (périphrase très prise au Front national, avec un caractère ethnicisé) poursuivant n’être « pas étonné, sauf qu’on s’attendait plus à ce qu’ils butent du flic comme ils disent » avant de conclure « nous sommes contredits, des boucs-émissaires. »

La ligne jaune est cette fois perceptible, reprenant les thèses, logorrhées, et amalgames devenus courants et empoisonnant notre quotidien.

Lire la suite :
http://www.factuel.info/blog/toufik-planoise/besancon-quelle-place-pour-lextreme-droite-dans-police-001865

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A