Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 00:20

Transmis par Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière

15 mars 2015 : Répression politique, il est temps qu'on réplique !

C'est sous le thème de la répression politique que prendra forme la semaine contre la brutalité policière du 15 au 22 mars 2015 et la manifestation annuelle du 15 mars, journée internationale contre la brutalité policière.

Nous aurions pu choisir n'importe quel autre thème pour l'édition 2015, parce que nous sommes pathétiquement rendus-e-s dans un état policier.

Que ce soit le profilage racial, social ou politique, la militarisation, le nouveau canon à son du SPVM, la dérive sécuritaire, le nettoyage social, les pics anti-itinérants et les bancs faits pour empêcher les gens de se coucher, la police qui enquête sur la police, les bavures policières, l'impunité policière, la répression politique, la complicité des médias qui se taisent face à la répression qui se déroule sous leurs yeux, l'abus de pouvoir... bref, en 2014 on y a goutté à la pelletée, ici et ailleurs dans le monde.

Les deux dernières manifestations contre la brutalité policière ont été un véritable massacre et une démonstration flagrante de répression politique. Le SPVM s'acharne sur les militants-es, connu-e-s ou non, pour les faire taire et les empêcher de descendre gueuler dans la rue pour exprimer leur indignation face à ce sale système bourré de corruption et qui n’a aucun scrupule à recourir à tout les moyens et abus de pouvoir pour anéantir toute dissidence politique.

Arrestations ciblées, contraventions excessives, conditions démesurées, c'est aberrant et surtout révoltant.

Le système judiciaire s'acharne autant que les flics sur nos gueules, mais sont complètement désorganisés quand vient le temps de juger des centaines et des centaines d'arrêté-e-s pour une seule souricière. Ils peuvent bien se torcher le cul avec leurs tickets de 638$, leurs promesses à comparaitre et leurs travaux compensatoires, ça va en prendre bien plus pour nous faire taire.

Quand il s'agit du saccage de l'Hôtel de ville de Montréal par la Fraternité des policiers et policières de Montréal et par des employés municipaux, le SPVM décide de ne pas intervenir. Par contre, dès que les militant-e-s osent mettre un pied dans la rue pour dénoncer la brutalité policière, ça ne passe pas ; on les encercle et on leur colle des contraventions !

En ces temps d'austérité, on a tenté de démontrer notre solidarité dans les manifestations syndicales contre le projet de loi 3 mais, quelle surprise, on se fait profiler et persécuter politiquement dans ces dites manifestations.

La répression politique laisse de graves séquelles, autant physiques que psychologique,s et à court, moyen et long terme. Cela peut affecter la vie complète d'une personne, autant au niveau professionnel, social qu'au niveau émotionnel et cela le SPVM le sait très bien. Ils scrapent des vies et ne se gênent pas pou le faire. Parce qu'on pense différemment, on se fait harceler, traquer, intimider, etc...

Quand c'est rendu qu'il y a une commission populaire pour étudier la répression politique à Montréal, quand c'est rendu qu'il y a des visites guidées des lieux de répression politique, quand c'est rendu que les salles d'audiences de la Cour Municipale sont trop petites pour contenir les centaines et centaines d'arrêtés-e-s politique, quand c'est rendu qu'un panda veux abolir P6 en Cour Supérieur, ça veut juste dire que nous pouvons compter uniquement sur nous-mêmes pour avoir une sorte de vrai justice... mais encore là, le gouvernement va tout faire pour mettre des bâtons dans les roues à ceux-celles que osent défier, de quelques manières que ce soit, l'autorité établie.

Donc, c'est en ce sens que nous vous invitons à notre rassemblement pour la 19e Journée Internationale Contre la Brutalité Policière qui aura lieu le dimanche 15 mars 2015 à 15h au coin des rues Berri et Ontario, lieu où Alain Magloire a été tué par des agents du SPVM alors qu'il était en crise. Comme on organise cette année un simple rassemblement, nous n'avons pas d'itinéraire à fournir à la police, donc ils ne devraient pas nous arrêter pour cette raison cette fois! Alors que la Corée du Nord fait censurer un film à Hollywood et que des intégristes mitraillent des journalistes en France et ailleurs, ici au Québec c'est le gouvernement et sa police qui assassinent la liberté d'expression en empêchant les manifestations contre la brutalité policière ou le capitalisme.

On ne peut sans doute pas compter sur l'appui de tous ces gens qui prétendent défendre la liberté d'expression à tout prix, mais une fois de plus, notre nombre et notre solidarité sont nos principales armes dans ce combat contre la répression !

Rassemblement pour la 19e Journée Internationale Contre la Brutalité Policière :
dimanche 15 mars 2015 à 15h au coin des rues Berri et Ontario

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière
https://cobp.resist.ca/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A