Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 09:54

Le 28 mars 2015

Dans la perspective de la visite en France du président Béji Caïd Essebsi, les 7 et 8 avril, plusieurs réunions ont eu lieu ces dernières semaines à Paris entre responsables tunisiens et français, mais aussi émiratis.

Il s’agit, selon le quotidien français le Figaro, d’élaborer un montage à trois pour permettre à Tunis d'acheter des armes et des équipements français financés par les Émirats arabes unis, afin de renforcer l'appareil sécuritaire de la jeune démocratie tunisienne menacée par le terrorisme.

Un peu sur le modèle de ce que Paris a réalisé avec l'Arabie saoudite au profit de l'armée libanaise, mais en moins important: ici on parle de « shopping list » de quelques centaines de millions d'euros.

« L'armée tunisienne, sur laquelle s'appuie le président Essebsi pour contrer le péril djihadiste, a de gros besoins, souligne un militaire français cité par le journal. Elle veut des fusils d'assaut, des radars, des capteurs, des jumelles de vision nocturne, des petits bateaux, etc .»

Entre Paris-Tunis et Abu Dhabi, les contacts n'en sont qu'au stade exploratoire. « Cheikh Mohammed, des Émirats, tient à aider le président Essebsi, constate un diplomate, mais les Émiratissont sceptiques sur la capacité de Tunis à gérer l'affaire. D'autre part, dans le cas du Liban, c'est la France qui avait reçu l'argent saoudien. Avec la Tunisie, c'est Tunis qui voudrait gérer le pactole pour décider ensuite de ses besoins. Et ceux-là ne sont pas nécessairement français », observe le diplomate.

Depuis la chute de la dictature Ben Ali, en 2011, les États-Unis sont omniprésents dans tout ce qui touche à la sécurité de la Tunisie, notamment au sein des forces spéciales en pointe dans la guerre contre les djihadistes.

« Depuis l'attentat du Bardo, des membres des forces spéciales américaines sont intégrés dans les unités des forces spéciales tunisiennes », confie un autre expert militaire.

De la même façon, l'unité antiterroriste de la police est entraînée par des Américains. Washington, où se rendra prochainement le président Essebsi, prévoit d'accélérer la livraison de huit hélicoptères Black Hawks, sur les douze à fournir d'ici à 2016.

Source :
http://www.africanmanager.com/183489.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A