Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 10:38

Le 26 mars 2015

Nancy a bel et bien des problèmes d'insécurité : protégez-vous des policiers !

Laurent Hénart a bien raison finalement : l'incivilité et l'insécurité règnent vraiment dans les rues de Nancy. Mais pas toujours du côté que l'on croit. Rabha et David Klein, gérants du Petit Chaouen, peuvent en témoigner. Le 13 mars dernier, c'est bien de violences dont ils ont été victimes devant leur boutique spécialisée dans les accessoires de décoration orientale. De violences policières, plus exactement. Plaquage à terre. Étranglements. Coups, claques dans la figure, balayette. Cheveux arrachés par grappe. Insultes racistes. Les faits qu'ils rapportent eux-mêmes dans cet article sont d'une extrême gravité et mériteraient de créer le débat sur les pratiques des forces de l'ordre ou au moins d'être pris un tant soit peu en considération. Mais vous pensez bien que nos excellents confrères de L'Est Républicain ont fait leur travail en toute objectivité : lisez la version des faits qu'ils rapportent et vous en conclurez que, bof, après tout, il n'y a rien de grave. Il s'agirait tout au plus d'une interpellation un peu musclée de la Bac, légitimée par l'état « quasi hystérique » des membres de la famille propriétaire de la boutique. Le témoignage de Rabha et David Klein résume pourtant un système qui ne laisse aucune place à la dénonciation de ses propres dérives.

La case « articles fumeurs »

Rabha : « Je ne sais pas pourquoi le nom "Petit Chaouen" est lié à ce point aux articles fumeurs. Par contre, il n'est pas lié au végétarisme, à la personnalisation du tee-shirt, aux produits de décoration, etc. J'ai l'impression qu'on nous a mis dans une case "articles fumeurs". C'est vrai qu'à Nancy nous sommes le premier magasin, le plus gros aussi, à avoir proposé des articles fumeurs... Mais nous ne comprenons pas pourquoi l'attention est fixée sur nous. D'autres boutiques du coin vendent des produits pour faire pousser des plantes – mais pas pour les consommer, à l'inverse de nous –, et elles ne semblent pas être embêtées. Et puis, aujourd'hui, même les bureaux de tabacs vendent des chichas... »

David : « Il est vrai aussi que si l'on nous associe aux articles fumeurs, c'est parce que ce sont ceux que nous vendons le plus avec l'encens. Mais il faut signaler que ces articles sont, à la base, destinés à l'usage de produits licites. Après, forcément, quelqu'un qui vient acheter un bang (pipe à eau) se remarque peut-être plus que quelqu'un qui vient acheter un saladier. »

Lire la suite :
http://www.nouveaujourj.fr/redaction/articles/125-nancy-a-bel-et-bien-des-problemes-d-insecurite-protegez-vous-des-policiers

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A