Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 10:56

Depuis Paris-Luttes Infos le 17 juin 2015

Abattu à Mantes-la-Jolie le 9 Juin 1991 par le policier Hiblot, qui était Youssef Khaif ? Textes et vidéos.

"Youssef, c’est une grande gueule avec des dents de loup contre les injustices" (Lakhdar Madani, organisateur de Caravane 92) Youssef est une "personnalité" du quartier.

Avec des jeunes du Val-Fourré et quelques anciens, il participait en 1989 à la création du Collectif Jeune qui lutte contre les injustices quotidiennes que subissent les 17.000 jeunes du Val-Fourré, la plus grande cité d’Europe, avec la volonté, la rage et l’envie de faire exploser le consensus mortel de la répression des "cités maudites".

On le verra défiler des Mureaux à Paris, manifester contre la double-peine, participer aux réunions de Résistances des Banlieues (un collectif inter-cités qui donnera par la suite naissance au Mouvement de l’Immigration et des Banlieues).

Toujours en première ligne, respecté par les jeunes du quartier, Youssef est impatient, pressé d’en découdre avec la hagra (mépris, injustice). Avec d’autres, il tire la sonnette d’alarme sur les risques de déflagration de la marmite-banlieue transformée en cocotte-minute. Après la mort de Aïssa Ihich au commissariat de Mantes-la-Jolie le 27 Mai 1991, Youssef fait encore une fois partie des plus actifs : il prend la tête des manifestations, interpelle la Mairie, met en cause la police.

Treize jours plus tard, à l’âge de 23 ans, il nous quittera à son tour, victime de ce qu’il aura toujours combattu durant sa trop courte vie …

L’autopsie confirmera que Youssef a été atteint d’une balle en pleine nuque. L’autopsie précisera qu’au moment du tir, la distance entre l’arme du flic Hiblot et la nuque de Youssef Khaif est estimée entre 30 et 70 mètres ; elle est même plus proche de 70 mètres que de 30 (extraits du rapport d’instruction). D’ailleurs, seul le policier Hiblot a dégainé ; les autres, à ses côtés, n’ont même pas éprouvé le besoin de sortir leurs armes, ne se sentant nullement menacés.

La famille Khaif porte plainte et se constitue partie civile. S’engage alors 10 ans de mobilisations pour amener le policier Hiblot devant la Cour d’Assises de Versailles…

En Mars 2000, la Chambre d’Accusation de Versailles reconnaît enfin le caractère illégitime des tirs de Hiblot et décide de le renvoyer devant la Cour d’Assises des Yvelines pour "Violences avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Dix ans de mobilisation

Pendant ces dix ans de parodie judiciaire, la famille Khaïf, le MIB et le comité de soutien "Justice pour Youssef" n’ont jamais baissé les bras ni cédé aux pressions.

Dix ans de luttes, de réunions, de manifestations, sans lesquelles cette affaire serait depuis longtemps enterrée dans les casiers du non-lieu … Comme trop souvent, la justice et les politiques ont parié sur le temps pour que la mobilisation se relâche et que les habitants du Val-Fourré oublient et laissent faire. Mais notre mémoire et notre détermination solide mèneront le policier Hiblot aux Assises à Versailles les 26 - 27 - 28 septembre 2001.

Verdict d’une justice à sens unique , le 28 septembre dans la nuit….acquittement du policier assassin !

Ce verdict a au moins le mérite de la clarté : c’est une déclaration unilatérale de défiance à l’égard non seulement des jeunes, mais aussi de tous les habitant-e-s du Val Fourré à Mantes-la Jolie, et au delà de toutes les populations des cités populaires.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A