Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 14:41

Le 3 août 2015

« Dès que je sortirai d’ici, j’irai me faire suivre pour vous prouver que c’est la dernière fois, j’ai une petite fille à élever ». Dans le box des accusés, le tee-shirt déchiré, Micheline a la voix qui tremble. Cette jeune Sarcelloise de 36 ans, était jugée en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Pontoise, ce lundi, pour outrage et violence envers agent.

L’histoire commence samedi soir. Il est près de 20 heures quand les policiers se rendent sur un accident de la circulation à Sarcelles. Une automobiliste a percuté un autre véhicule à l’arrêt. Rapidement, les fonctionnaires s’aperçoivent que la conductrice, Micheline, a consommé de l’alcool. Après vérification en laboratoire, leur soupçon est confirmé. Elle passe la nuit en cellule, au commissariat.

C’est dimanche matin qu’a lieu l’altercation, au moment de la distribution du repas. Selon les policiers, la jeune femme a insulté l’agent venu la servir avant de lui mordre la main. Elle griffera aussi à plusieurs reprises et donnera des coups de pied à sa collègue, accourue en renfort. D’après la prévenue, déjà jugée pour des faits similaires l’an dernier, ce sont les deux policières qui lui ont jeté le repas, l’ont insultée, puis giflée après qu’elle eut répondu.

« On a deux versions différentes et c’est toujours difficile de savoir qui dit vrai. Dans tous les cas, les policières avaient aussi la possibilité de refermer la porte et de partir plutôt que de s’exposer à une altercation. Ce sont elles les professionnelles », attaque l’avocate de cette mère qui élève seule sa fille.

« J’ai honte, je regrette ce que j’ai fait parce que les policiers font un beau métier », glisse Micheline, qui a reconnu avoir consommé une bouteille de vin, seule, avant les faits Elle reconnaît à demi-mot des problèmes d’alcool. Le tribunal l’a condamnée à quatre mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans. Elle a pour obligation de se faire soigner et d’indemniser ses victimes, à hauteur de 400 € chacune.

Source :
http://www.leparisien.fr/sarcelles-95200/sarcelles-prison-avec-sursis-pour-des-violences-sur-policieres-03-08-2015-4988009.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A