Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 11:43

Transmis par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Le 9 septembre 2015

Un méticuleux rapport, rendu public ce 6 septembre 2015 par une commission indépendante d’experts internationaux nommée par la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme, laisse à penser que l’enquête officielle menée par le gouvernement de Peña Nieto au sujet de la disparition des 43 étudiants d’Ayotzinapa a été fabriquée de toute pièces afin d’occulter la vérité sur les faits survenus cette nuit-là ainsi que le fonctionnement effectif d’un vaste trafic de drogue basé à Iguala.

DISPARITION DES ÉTUDIANTS D’AYOTZINAPA (MEXIQUE) :
LA VERSION OFFICIELLE RÉDUITE EN CENDRES.

Au Mexique, cela fera bientôt un an.

Un an qu’une grande partie de la société et des organisations sociales de ce pays se mobilisent pour la réapparition de 43 étudiants, disparus le 26 septembre 2014 dans la ville d’Iguala, au Guerrero.

Partis de l’école normale rurale d’Ayotzinapa, un internat pour fils de paysans pauvres connu pour son activisme social et révolutionnaire, une centaine d’étudiants avaient tenté ce soir-là de réquisitionner différents autobus, afin de pouvoir participer quelques jours tard aux grandes manifestations étudiantes ayant lieu chaque année dans la capitale du Mexique en souvenir des répressions du 2 octobre 1968.

Ce 26 septembre, la ville d’Iguala fut alors le théatre d’une répression impitoyable, durant laquelle les jeunes étudiants furent traqués et fusillés par la police durant toute une nuit d’horreur : six morts au total, des dizaines de blessés par balles, et, depuis lors, une montée d’angoisse au sein de toute la société mexicaine, du fait de l’absence totale de nouvelles au sujet des 43 étudiants arrêtés cette nuit-là par les forces de police locales.

Lire la suite :
http://cspcl.ouvaton.org/spip.php?article1068

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A