Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 14:18

Bordeaux, le 6 novembre 2015

Lettre ouverte à l’attention des candidats aux élections
Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes

Mesdames, Messieurs les candidats,

Vous êtes investis comme candidats aux élections régionales 2015 pour faire peser sur notre quotidien le poids des compétences « développement économique » et « Recherche – Éducation » de la région (soit 50% du budget 2015 – Aquitaine).

La nouvelle Région portera un intérêt certain pour les filières d'excellence et, parmi elles, la filière organisée des drones, toujours fièrement présentée comme innovante, à fort potentiel de croissance et d’emplois et nécessaire pour notre bien de par ses applications civiles.

Cette opération séduction amorce l’acceptabilité sociale de l’invasion des drones civils dans notre espace public aérien et passe sous silence la puissance de leurs applications sécuritaires (pourtant démontrée par la funeste efficacité du drone militaire).

Pourtant, le business prometteur des drones est bien en connexion directe avec deux filières structurées : la filière aéronautique et spatiale et la filière nationale de la sécurité.

Alors que la loi renseignement légalisant la surveillance de masse généralisée est promulguée depuis juillet 2015, le ministère de l’intérieur s’équipe de micro-drones grand public et de micro-drones haut de gamme ou durcis. (Appel d’offres - Avis n°15-94485 publié le 22/06/2015).

De manière complémentaire, ces micro-drones difficilement détectables et discrets, de taille réduite et compacte, facilement transportables, répondent à tous les scénarios de vol (survol en agglomération ou à proximité de personnes ou d’animaux ou hors zone peuplée en vue, télépilotage en vue ou hors vue directe, avec ou sans autorisation préfectorale, vol automatique ou manuel).

Ils intègrent une charge utile, évolutive, modulable, qui leur confère des emplois tels qu’enregistrement de vidéos et des métadonnées, détection et reconnaissance, auto-tracking…

L’Aquitaine et son cluster AETOS, réseau régional de compétences industrielles et technologiques de haut niveau pour le développement et l’exploitation des systèmes de drones dans les marchés civils, lance la 3ème édition du Challenge ConceptDrone « les nouveaux usages des drones en zones urbaines ».

Nouveaux usages ? Est-ce à dire que les applications des drones dans nos villes, sur nos têtes, sont autoritairement décrétées « usages » sans autre consultation que celle du marché ?

Alors que des équipes pluridisciplinaires d’étudiants planchent sur les dimensions Technique, Design et Commerciale des drones, parmi les entreprises soutenues par la Région (accompagnement, financement public) Betomorrow et Sysveo planchent déjà sur un système de drones urbains (destinés aux produits de santé…)

Au regard du développement du marché de la sécurité et des caméras, il ne faut pas être spéculateur averti pour affirmer que les innovations stimuleront in fine une politique sécuritaire, elle, bien durable.

Aussi, qu’êtes-vous prêts à soutenir, accompagner, développer, financer au nom des civils de votre territoire, quand ils vous auront ennobli de la représentation démocratique ?

Qu’êtes-vous prêts à accepter ?

A partir de notre grille de lecture, pouvez-vous nous indiquer votre positionnement : j’accepte / je n’accepte pas ? Les items proposés bien que souvent conjugués au futur présentent une réalité opérationnelle (ou quasi) de l’utilisation des drones.

Et nous, qui sommes-nous ? Un collectif constitué de membres agissant à titre personnel en solidarité aux victimes de violences policières, refusant la société de contrôle socle d’un État policier et, considérant que le droit de ne pas être espionné est un bien commun.

Nous ne vous cacherons pas néanmoins que notre indice d’acceptabilité sociale des applications sécuritaires des drones est NON, mais comptons vivement sur votre réponse pour nous informer de votre acceptabilité et volonté politiques.

Recevez, Mesdames, Messieurs les candidats, l’expression de nos salutations inquiètes.

Le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux - C.L.A.P.33,

« Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée. »

Extrait de « 1984 » - George Orwell

Pièces jointes

Grille Acceptabilité :
https://fr.scribd.com/doc/289085405/Grille-Acceptabilite-Drones-civils

Lettre Ouverte :
https://fr.scribd.com/doc/289085189/Lettre-Ouverte-drones-civils

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil