Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 11:42

Le 12 novembre 2015

Ils sont accusés d'avoir participé à des violences en marge d'une manifestation au cours de laquelle deux cadres de la compagnie aérienne avaient vu leur chemise arrachée.

Quatre salariés d’Air France mis en cause pour des violences le 5 octobre ont été licenciés « pour faute lourde », un cinquième, représentant du personnel, fait l’objet d’une procédure de licenciement spécifique en raison de son statut. Pour le délégué syndical CGT, une « procédure légale spécifique et plus longue » est engagée, a indiqué la direction de la compagnie. Compte-tenu de son statut de salarié protégé, son licenciement doit être autorisé par l’inspection du travail et les instances du personnel consultées.

Ces cinq employés, principalement issus de la branche cargo, sont licenciés « sans indemnité ni préavis », a précisé à l’AFP Miguel Fortea, secrétaire général de la CGT Air France. Pour un sixième salarié, les faits « d’accusation d’agressions physiques n’ont pas été retenus », a indiqué le groupe aérien. Selon plusieurs sources syndicales, il fera l’objet d’une mise à pied mais la direction va « retirer sa plainte pour violence », ne retenant que des « dégradations » à son encontre.

Ces six salariés avaient été interpellés une semaine après les incidents survenus en marge du Comité central d’entreprise (CCE) d’Air France où deux dirigeants avaient été molestés par des manifestants, l’image de leurs chemises arrachées ayant fait le tour du monde. Cinq d’entre eux seront jugés le 2 décembre au tribunal correctionnel de Bobigny.

Par ailleurs, onze salariés, tous salariés au sol également, ont également écopé d’une mise à pied sans solde de 15 jours pour avoir participé, selon la compagnie, à l'« effraction » d’une grille d’accès.

« Juste du chahut »

La direction a assuré à l’AFP agir « de façon juste, équitable, proportionnée et rigoureuse », ce qui n’a pas convaincu les syndicats interrogés. Pour les sanctions, elle s’appuie sur des vidéos tournées par des médias, « c’est juste une farce », « on ne voit personne qui met un coup » mais « juste du chahut », a réagi un délégué FO.

Le représentant CGT « ne tape sur personne », selon Mehdi Kemoune, numéro 2 du syndicat. Il serait « plus intelligent de lever les sanctions », « que la direction laisse son ego de côté ». « C’est inadmissible et on se laissera pas faire », a-t-il dit, rappelant que la CGT appelait à la grève le 19 novembre.

Recours gracieux

La direction d'Air France précise que les personnes sanctionnées ont la possibilité d'effectuer un « recours gracieux » dans un délai de 10 jours auquel cas leur dossier sera reexaminé et la sanction suspendue «j usqu'au prononcé de la décision définitive ».

Mais selon une porte-parole de la compagnie, il s'agit d'une disposition purement formelle qui, sauf éléments nouveaux , n'est pas de nature à modifier la décision. « Au vu des faits, cela paraît difficile de revenir en arrière », conclut la porte-parole joint par Libération au téléphone.  

Source :
http://www.liberation.fr/france/2015/11/12/quatre-salaries-d-air-france-licencies-pour-les-violences-du-5-octobre-envers-la-direction_1413002

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A