Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 11:20

Le 29 décembre 2015

Les autorités américaines ne poursuivront pas en justice un policier blanc qui avait abattu en novembre 2014 un garçon noir de 12 ans, qui tenait un jouet représentant un pistolet.

Les autorités américaines ont annoncé lundi 28 décembre qu'elles ne poursuivraient pas en justice un policier blanc qui avait abattu en novembre 2014 dans l'Ohio un garçon noir de 12 ans, Tamir Rice, qui tenait un jouet représentant un pistolet.

"En se fondant sur les éléments de preuve qu'ils ont consultés et sur le recours à la force létale par la police dans le cadre de la loi, le grand jury a décidé de ne pas retenir de charges pénales", a déclaré le procureur Tim McGinty.

La scène, survenue le 22 novembre 2014, avait été filmée par une caméra de surveillance. On y voit le jeune garçon, Tamir Rice, pointer son arme factice vers un passant, la faire tourner sur son doigt comme dans les films et la ranger à sa ceinture alors qu'il marche sur un trottoir près d'un parc enneigé. On le voit ensuite passer un bref appel avec son téléphone portable, faire une boule de neige et se mettre à l'abri sous un kiosque dans le parc.

Pendant ce temps, un témoin appelle la police : "Il y a un gars avec un pistolet", révèle la bande audio de cet appel. "C'est probablement un faux pistolet mais il le pointe vers les passants", ajoute cette personne. Elle souligne qu'il s'agit d'un jeune garçon.

Selon Buzzfeed, l’opérateur demande : "Il est blanc ou noir ?" La personne ne répond pas tout de suite, puis lâche : "Noir".

Peu après, on voit sur la vidéo une voiture de police arriver à vive allure et s'immobiliser directement sur la pelouse du parc. Le jeune garçon se dirige vers la voiture, sans son arme en main. Il ne lève pas les bras et semble vouloir prendre quelque chose à sa ceinture quand il est abattu de deux balles dans l’abdomen par un des policiers à peine sorti de sa voiture.

Voici la vidéo de surveillance diffusée par la police de Cleveland (attention, les images peuvent choquer) :

"Pas de faute pénale de la police"

Cette affaire avait ravivé l'indignation de nombreux Américains qui manifestaient depuis plusieurs semaines contre l'impunité dont bénéficiaient, selon eux, certains policiers blancs impliqués dans la mort de Noirs.

Le bureau du procureur avait conclu, un an après les faits, que la décision du policier de tirer était justifiée car Tamir Rice pouvait être pris comme une menace. Le grand jury s'est donc rangé à cet avis.

"En bref, en prenant en compte cette conjonction d'erreurs humaines, de méprises et les communications échangées, les preuves ne mettent pas en évidence de faute pénale de la police", a assuré le procureur McGinty.

Il serait déraisonnable et irresponsable que la loi exige d'un policier d'attendre pour vérifier qu'une arme est bien réelle", a-t-il poursuivi.

La mère du garçon, Samaria Rice, avait elle souhaité que les deux fonctionnaires de police, Timothy Loehmann et Frank Garmback, soient condamnés.

"Triste et déçue"

"La famille de Tamir est triste et déçue, mais elle n'est pas surprise. Depuis des mois il était clair que le procureur du comté de Cuyahoga, Timothy McGinty, trompait et manipulait le processus de grand jury afin d'orchestrer un vote contre l'inculpation" des policiers, ont affirmé dans un communiqué les avocats de la famille Rice. Ils ont appelé le ministère américain de la justice à diligenter sa propre enquête sur la mort de Tamir.

Le gouverneur de l'Ohio, John Kasich, a de son côté demandé aux habitants à conserver leur calme. "Je suis bien conscient qu'après cette décision beaucoup de gens vont se demander si justice a été rendue", a confié l'élu, candidat à la primaire républicaine pour l'élection présidentielle, dans un communiqué. "Mais nous serons tous perdants si nous cédons à la colère et à la frustration et si nous les laissons nous diviser", a-t-il ajouté.

La non-inculpation des policiers "n'apporte aucune réponse à des questions fondamentales", a jugé pour sa part Cornell Brooks, président de la NAACP, la plus importante organisation de défense des Noirs aux Etats-Unis. Il a appelé ses militants à poursuivre le combat "pour Tamir Rice et tant d'autres'" devant les tribunaux et dans les urnes.

Manifestation à New York

L'affaire Tamir Rice avait parallèlement relancé le débat sur les jouets copiant des armes. Le garçon avait à la main un pistolet de type "airsoft", un pistolet à billes, ressemblant à un pistolet semi-automatique, avec l'indicateur de sécurité orange enlevé. Lundi, le procureur a incité les fabricants de pistolets factices à produire des objets différant davantage des originaux.

Les conditions de la mort de Tamir Rice ont souvent été comparées à celles de la mort de Michael Brown, un Noir âgé de 18 ans tué par un policier blanc en août 2014 à Ferguson, une ville du Missouri (centre).

Cette même année 2014, deux enquêtes distinctes avaient dressé un portrait accablant des polices de Ferguson et de Cleveland, accusées de racisme, de harcèlement contre les Noirs ou de brutalités gratuites.

Lundi soir, plusieurs dizaines de manifestants en colère protestaient dans les rues de New York contre la décision du grand jury sur le cas Rice.

Source :
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20151229.OBS2018/etats-unis-le-policier-ayant-tue-un-enfant-noir-ne-sera-pas-poursuivi.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil