Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 11:42

Le 17 janvier 2015

En 2012, Amine Bentounsi, un délinquant de 28 ans, était tué d’une balle dans le dos par un gardien de la paix au commissariat de Noisy-le-Sec.

Depuis, le policier, Damien S., a toujours affirmé avoir agi par légitime défense. Son procès lui a donné raison puisque, le 15 janvier, il a été acquitté.

Il y a un an, "Marianne" avait rencontré la grande soeur d'Amine Bentounsi, Amal. Nous republions son histoire, celui d'un combat contre les violences policières.

Amal est née dans la France de Giscard, en 1976, Farid dans celle de Mitterrand, en 1985. Amal a grandi en Seine-Saint-Denis, Farid dans une cité de Clermont-Ferrand, au pied des volcans auvergnats.

La première est devenue commerçante, et même chef d’entreprise ; Farid, lui, est ingénieur.

Rien ne les prédisposait à faire un bout de chemin ensemble dans la France de Sarkozy, puis de Hollande, s’il n’y avait eu ces drames.

Le grand frère de Farid, Wissam el Yamni, est mort dans une voiture de police dans la nuit du 31 décembre 2011, alors qu’il avait 20 ans.

C’est pour lui faire part de son expérience qu’il téléphone à Amal après la mort de son petit frère, Amine Bentounsi, tué par balle à l’âge de 30 ans alors qu’il fuyait les policiers dans une rue de Noisy-le-Sec, le 21 avril 2012, un revolver à la main.

« Ne te laisse pas faire, lui dit-il, ils prendront ta gentillesse pour de la faiblesse ».

Depuis, Amal et Farid marchent main dans la main pour obtenir un début de vérité judiciaire de la part de ces institutions qu’ils avaient envie de respecter, eux qui n’avaient jamais eu affaire à la police, ni à la justice.

Ils s’apportent mutuellement cet oxygène qui leur fait parfois défaut quand des bouffées de colère les assaillent.

Produits de leur époque, droits dans leurs bottes, éduqués, ils connaissant parfaitement leurs droits, loin de ces familles maghrébines qui baissaient les yeux quand l’un des leurs rencontraient malencontreusement les balles de la police, au siècle dernier.

Ce que lui racontait son petit frère, les tabassages réguliers dans les commissariats, Amal n’a jamais voulu y croire. « Pour moi, c’était inconcevable ».

Lorsqu’à la veille du premier tour de l’élection présidentielle de 2012, le commissariat de Bobigny l’appelle pour lui annoncer sa mort, elle voit défiler sous ses yeux la vie d’Amine, incarcéré pour la première fois à 15 ans parce qu’il avait (2 ans plus tôt) allumé un feu près d’une école, lui qui chantait les chansons de Renaud (L’Hexagone) à ses amis de la cité de la Pierre-Collinet, à Meaux.

« On l’a jeté aux loups, dit-elle. Il était comme mon fils. J’étais la seule qui pouvait le comprendre. Il se faisait appeler « Jean-Pierre » pour ne plus être catalogué. Il ne voulait pas retourner en prison, c’est pour ça qu’il a disparu pendant deux ans. Il comptait se rendre parce qu’il n’en pouvait plus de la cavale… ».

Lire la suite :
http://www.marianne.net/mort-amine-bentounsi-combat-sa-soeur-amal-100239510.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil