Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

****
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

****
Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 11:22

Depuis Paris Luttes Info, le 10 février 2016

Chronique de l’arbitraire policier, une soirée dans le métro chez les bourgeois

Ici va être relaté un de ces, hélas trop nombreux, cas d’immoralité dont j’ai été témoin.

Hier soir, à 23 heures, mon copain est venu me chercher à mon travail alimentaire pour que nous rejoignions des amies pour un anniversaire.

En faisant le changement à Odéon, nous remarquons trois individus (la quarantaine, bien bourrés, bien insolents) se moquant et humiliant un SDF.

Ce pauvre homme cherchait désespérément une petite pièce dans la gouttière, eux trouvaient ça drôle de lui dire d’arrêter de faire le ménage et qu’il y a bien des « cons » dont c’est le boulot.

Mon copain, outré, leur fait remarquer que c’est minable de rire d’une personne essayant de survivre.

Ont suivi des insultes de la part des quadragénaires.

C’est là le « drame » : mon copain, dans l’énervement, appuie légèrement sur la gâchette de sa gazeuse..

A peine. Hélas.

Nous sommes donc partis reprendre le métro les laissant en arrière.

On les a bien entendus nous insulter de tous les noms (même moi qui n’était que témoin) en pleurant, appelant leurs chères mères (qui ont du oublier de leur apprendre le respect).

Le gaz reçu dans les yeux était en tout cas assez léger pour qu’ils se relèvent et aient le temps de nous courir après, bousculant des passagers.

Puis prendre à trois mon copain et le sortir violemment du métro.

Alors s’en est suivi les « espèce de connard, tu m’as défiguré, je vais plus jamais pouvoir sortir, on va pas pouvoir aller à notre soirée » etc.

C’est là que nous avons appris que deux sur trois de ces hommes étaient flics.

Appelant des renforts en précisant être en présence de deux individus dangereux, en quelques minutes arriveront la sureté RATP et une demi douzaine de flics… pour deux dangereux étudiant-e-s…

Mon copain partira en garde à vue et nous venons d’apprendre qu’il était déféré au palais de justice, pour une seconde nuit en cellule.

Tout cela pourquoi ? Pour défendre une personne de cons qui s’avèrent être des policiers.

Mon copain est sorti après 23h de GAV et une nuit au palais de justice. Il est convoqué dans un mois au tribunal pour des faits de violences aggravés.

Les policiers eux sont bien sûr les victimes d’un individu violent...

Face aux violences policières, face à la justice : autodéfense populaire.

Source :
https://paris-luttes.info/quand-la-police-opprime-la-justice-4854

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Autres témoignages
commenter cet article

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil