Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 10:22

Le 31 mai 2016

Oh, bien entendu, il est assez naturel de blâmer François Hollande, Manuel Valls et dans une moindre mesure leur supplétif, Bernard Cazeneuve. Oui, ils sont responsables des violences policières actuelles. Et elles ne sont pas anecdotiques.

Mais se contenter de reprocher aux hommes politiques leur dérive sécuritaire, leur entrain à faire basculer la Démocratie dans… Autre chose, c’est un peu court.

Non, il faut aussi se lancer dans une petite introspection.

Nous, les Français, qui avons accepté de signer un contrat social, celui qui nous unit et qui octroie à quelques politiques le droit de disposer de notre pouvoir souverain, devrions réfléchir aux transformations que l’on nous impose. Elles ne sont pas dans le contrat. Devons-nous les accepter ?

L’article 3 de la constitution est pourtant clair : " La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum ". Ne voyez-vous pas le basculement en cours imposé par vos représentants sans votre consentement ?

Prenons un exemple. Quelle différence voyez-vous entre la répression des printemps arabes qui s’opposaient à un pouvoir en place et celle de ceux qui s’opposent à la Loi Travail ?

Elle est simple.

Dans le premier cas, les forces de maintien de l’ordre tiraient à balles réelles. Dans le second, elles utilisent des grenades de désencerclement et des balles en caoutchouc.

Jusqu’à quand ? Déjà plusieurs cas de policiers sortant leurs armes à feu pour intimider les manifestants ont été rapportés.

Combien de temps avant qu’un manifestant ne soit tué dans un dérapage ?

Aujourd’hui on compte déjà des éborgnés par flash-ball, un jeune-homme dans le coma après qu’un policier ait lancé une grenade vers lui sans aucune raison, des femmes tabassées, des grand-mères blessées…

Le tout sans conséquences juridiques notables. Y compris lorsque les victimes sont des enfants.

Lire la suite :
https://reflets.info/democratie-francaise-le-virage/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil