Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 10:35

Le 8 juin 2016

Depuis le début du mouvement contre la loi Travail et la naissance de «Nuit Debout», plus de 40 personnes se disent victimes de violences policières. BuzzFeed News les recense.

Il y a eu 48 enquêtes judiciaires ouvertes, principalement à Paris et Rennes, concernant exclusivement des violences », a déclaré la directrice de l’IGPN lors d’une conférence de presse.

Nous avons recensé 43 personnes se disant victimes de violences policières (le tableau en comptait 34 le 12 mai dernier).

Le 26 mai dernier, Romain D., 28 ans, photographe indépendant, a été atteint à la tête par l’éclat d’une grenade de désencerclement lancée dans la foule en marge d’une manifestation contre la loi Travail.

Les médecins ont constaté une « fracture temporale avec enfoncement de la boîte crânienne », et ont précisé qu’ils avaient dû le plonger dans le coma. Alors qu’une enquête de l’IGPN est ouverte et que le défenseur des droits s’est auto-saisi, Mediapart a publié des vidéos montrant qu’il n’y avait pas de danger imminent pour les policiers lorsqu’ils ont jeté plusieurs grenades.

« Une mobilisation nationale pour dénoncer ceux qui dénoncent des prétendues violences policières. » C’est en ces termes que Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance Police Nationale, a annoncé une manifestation des forces de l’ordre le 18 mai prochain. D’après ce syndicat, les violences policières n’existeraient pas. Et d’après les préfectures, le nombre de manifestants blessés serait infime.

Pourtant, si certains manifestants s’en prennent régulièrement et violemment aux forces de l’ordre (un policier a notamment été grièvement blessé après avoir reçu un projectile à la tête fin avril), certains policiers se sont aussi rendus coupables de violences depuis le début de ce mouvement social.

BuzzFeed News a donc tenté de réaliser un premier bilan des violences policières présumées depuis ces contestations contre la loi Travail en les recensant dans un tableau.

Nous avons retenu les cas de violences les plus caractérisés et sourcés sur des manifestants ou des journalistes. Dans chaque situation retenue, les victimes étaient désarmées ou ne présentaient selon les témoignages aucun danger pour les forces de l’ordre.


Klikez sur l'image pour l'agrandir !

Pour pouvoir lire le tableau dans son intégralité avec les dates, les suites juridiques, les lieux et les sources, cliquez sur ce lien : http://bit.ly/1TcyquC

Lire la suite :
https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/loi-travail-deux-mois-de-violences-policieres-presumees-resu

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A