Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 19:30

Le 2 juin 2016

A Rennes, dans l’après-midi, plusieurs centaines de manifestants anti-loi travail tentent de bloquer la voie rapide à l’issue de la manifestation partie du centre-ville.

En guise de dissuasion, les policiers décident purement et simplement de donner l’assaut sur la foule… en véhicule mobile !

Cinq personnes ont été prises en charge par les pompiers et conduites à l’hôpital. Un nouveau seuil est franchi dans la répression à Rennes, vraie laboratoire de la politique de répression gouvernementale.

Des 1200 manifestants partis du centre-ville réunis vers 13 heures devant la préfecture, 300 sont partis en direction de la rocade pour mener une action de blocage en soutien aux grévistes et en signe de contestation de la loi travail.

Pour les empêcher, quatre à cinq véhicules de police ont foncé sur les manifestants, lâchant par les fenêtres du gaz lacrymogène, ne s’arrêtant qu’une fois avoir dépassé la foule.

Sortis des véhicules, les CRS ont profité du climat de panique généralisée pour poursuivre les manifestants à grands coups de matraques.

Actuellement, cinq manifestants, des étudiants pour la plupart, ont été pris en charge par les pompiers et emmenés aux urgences hospitalières.

Rennes est depuis plusieurs semaines un laboratoire de la répression gouvernementale. Bouclage du centre-ville, tir de flash-ball ayant causé la perte d’un œil à un jeune étudiant de géographie, acharnement à l’encontre d’Hugo Melchior, militant actif dans l’organisation de la mobilisation sur Rennes, avec pour la troisième fois la déposition d’une interdiction de séjour dans le centre de Rennes…
Voir ici :
http://www.revolutionpermanente.fr/Rennes-sous-etat-de-siege-La-prefecture-interdit-la-manifestation-contre-les-violences-policieres
http://www.revolutionpermanente.fr/Direct-Tir-de-flashball-a-Rennes-Un-etudiant-en-geographie-perd-un-oeil
http://www.revolutionpermanente.fr/Rennes-Nouvelle-interdiction-de-manifester-visant-deux-camarades

Avec la charge des véhicules de police sur les manifestants, la répression passe donc un nouveau seuil.

La police n’hésite plus à s’en prendre à la vie des manifestants et en les mettant clairement en danger.

L’impunité policière, couverte par la justice et le gouvernement, donne des ailes aux forces de police.

A bas la police qui tue, un gouvernement qui cautionne et sa justice qui acquitte.

Source :
http://www.revolutionpermanente.fr/Derniere-Minute-Rennes-les-vehicules-de-police-foncent-sur-les-manifestants-sur-la-rocade-Plusieurs

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A