Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 09:18

Depuis L'Humanité, le 13 juin 2016

Entretien avec Didier Lassauzay, ingénieur des travaux publics de l'Etat, rédacteur spécialisé de la revue Démocratie et socialisme.

L’Humanité.- Que vous inspire la généralisation des services publics (impôts, Pôle Emploi, demande d’aides sociales, au logement, transports etc.) en ligne ?

Didier Lassauzay.- « Nous vivons au XXIème siècle avec cette forte évolution numérique, certains parlent de révolution numérique. Le numérique est partout dans notre vie donc il est tout à fait normal que les services publics connaissent aussi leur révolution. Un des grands principes du service public est la mutabilité, donc l’adaptation de celui-ci aux évolutions de la société.

Cependant, cette transformation doit être analysée dans le cadre plus global des multiples réformes, visant essentiellement à réduire les dépenses et les emplois publics, répondant aux évolutions du capitalisme.

Le numérique est donc un outil au service de ces réformes portant à la fois sur les politiques publiques, les missions publiques, l’implantation, l’organisation et la gestion des services publics.

La question essentielle pour le service public, à savoir la réponse aux besoins de tous et dans tous les territoires n’est pas celle de la logique libérale à l’œuvre aujourd’hui. Le service public serait essentiellement réduit à répondre aux failles du marché et à soutenir les plus démunis, les exclus. 

Nous sommes face un enjeu de société.

L’utilisation du numérique s’inscrit donc naturellement dans cette logique et non dans celle d’une réponse aux besoins. Il n’apporte pas un plus de service public mais au contraire un moins en termes de services rendus.

En effet, de nombreuses tâches de service public sont réalisées par l’usager et non plus par les salariés du service public (ex. : achat de billet de transport public non plus au guichet mais sur internet ou sur des bornes automatiques)

La numérisation massive des procédures conduit à avoir de fait le service public chez soi puisqu’avec un ordinateur nous pouvons accéder à de nombreux services, sans se déplacer.

D’autres formes d’organisation du service public se développent, fonctionnant principalement par bornes numériques, tout en gardant un minimum d’accueil. 

Nous pouvons citer les  « Maisons de service au public », réalisée à l’initiative des collectivités locales et une commune ou une intercommunalité. Elles peuvent comprendre des services des collectivités locales, de grands opérateurs de service public, des services commerciaux et des services de l’Etat. L’Etat, pour ses services participe à ce mouvement avec les « Maisons de l’Etat » pouvant comprendre des services de l’Etat, des services d’opérateurs sociaux.

Enfin dans ce cadre et pour aller vers les villages ruraux et les quartiers urbains ne disposant pas de service public, nous avons le « Service public itinérant », basé sur l’utilisation d’une camionnette

Lire la suite :
http://www.humanite.fr/le-numerique-est-au-service-dune-politique-de-regression-du-service-public-609440

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A