Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 10:19

Le 4 septembre 2016

Jeux policiers 1 – Alliance et Le Figaro font la rentrée

La rentrée se fait concernant Calais sur une annonce du syndicat Alliance Police Nationale relayée par Le Figaro : il y a 10 000 « migrants » à Calais.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/08/28/01016-20160828ARTFIG00122-calais-le-seuil-des-10000-migrants-franchi.php

http://www.alliancepn.fr/media/jean-claude-delage-nous-ne-sommes-pas-les-gardes-barriere-des-anglais-14764

Ce chiffre n’a rien a priori d’extraordinaire, il rejoint celui du dernier recensement fait par les associations. Mais il est très supérieur à celui donné par la préfecture du Pas-de-Calais (6 900 personnes), qui est en principe basé sur les comptages… de la police.

En clair, soit Alliance bluffe et jette ce chiffre en l’air pour dramatiser son annonce de rentrée. Soit Alliance pense que les recensements faits par les associations sont plus fiables que ceux de la police. Soit les comptages de la police sont convergents avec ceux des associations, et la préfecture dissimule la réalité et ment intentionnellement.

En dehors de ce pavé lancé dans les querelles de chiffres, le syndicat majoritaire de la police nationale reprend les positions de la droite politique concernant la question des exilé-e-s à Calais : destruction du bidonville et remise en cause des accords du Touquet.

Et il s’agit bien d’annonces de rentrée qui précèdent les élections présidentielle et législatives, qui renvoient à la relation complexe entre syndicats policiers et pouvoirs politiques.

Lire l'article :
https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2016/08/29/jeux-policiers-1-alliance-et-le-figaro-font-la-rentree/

****
Jeux policiers 2 – l’UNSA motive les troupes

Contrairement à certains clichés, la question n’est pas de savoir si les policiers sont globalement racistes ou enclins à la violence. Ce sont des gens, peut-être parce que motivés pour la loi l’ordre, peut-être parce que la police est l’un des rares corps de fonctionnaires à recruter, qui ont choisi ce métier.

Et par rapport à une situation d’absurdité et de violence comme celle de Calais, comment on la rend assumable pour tout un chacun, comment on arme psychologiquement des personnes à en être les acteurs.

Un tract du syndicat UNSA police, proche du gouvernement, apporte des éléments de réponse, entre autres pour savoir qui participe à cet armement des esprit

Le titre, « Carnet de notes », et la page de garde, reproduisant les motifs des carreaux d’un cahier de classe, le présente comme l’outil des savoirs et des connaissances élémentaires concernant la question abordée, « Calais ».

« La jungle de Calais, ses migrants par milliers, ses espaces d’occupations sauvages, ses incendies et ses meurtres sont pratiquement devenus une particularité culturelle du Pas-de-Calais. »

Le premier paragraphe plante donc le décor.

Suivent trois alinéas suivis d’un carte, sensés expliquer le contexte (« Si vous avez loupé les précédents épisodes… »). En fait, rien n’explique qui sont les personnes en exilé qui se retrouvent bloquées à Calais, les raisons de cette situation, les raison de leur départ et de leur parcours. Sont évoqués les causes de la fermeture du Centre de Sangatte (« Le désordre public est constant »), le choix des exilé-e-s de vivre sur un site classé SEVESO (alors que c’est l’État qui les a contraints a quitter les squats et campements qui existaient alors pour venir sur ce terrain inhospitalier), le camp de Grande-Synthe a été créé par Médecins Sans Frontières et la mairie de Calais (sic : « l’organisation Médecins sans Frontières, contre l’avis de l’Etat, mais avec l’aide de la municipalité de Calais, a installé sur ses fonds un nouveau camp à la Grande Synthe »).

Lire l'article :
https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2016/08/31/jeux-policiers-2-lunsa-motive-les-troupes/

****
Jeux policiers 3 : quand Force Ouvrière Police fait Calais anti-migrant

Le 10 mai 2014, Calais Migrant Solidarity met en ligne une vidéo qui fait le buzz. On y voit des policiers sortir violemment des exilés d’un camion, les frapper et les jeter par-dessus la rambarde l’autoroute. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que les militants témoignent ainsi des violences policières.

Au cours de l’été 2014, un policier, délégué syndical de Unité SGP Police Force Ouvrière, met à son tour en ligne des groupes d’exilé-e-s, notamment lors de tentatives de passage dans le port, avec un commentaire en voix off qui dit ce qu’il faut voir. Au cop-watching succède le migrant-watching.

La différence est que le cop-watching est l’activité de citoyen-ne-s qui surveillent l’activité d’un service public dans un contexte où celui-ci risque de dysfonctionner, et notamment lorsqu’il y a des abus, des violences ou des violations de la loi commis par les agents qui sont censés empêcher les abus et les violences et assurer le respect de la loi. Et que la police, si elle assiste à des actes délictueux est censée intervenir, c’est son rôle, elle n’a pas besoin de mettre des vidéos sur internet, sauf à considérer qu’elle est une bande en confrontation avec une bande rivale à laquelle elle réplique ainsi.

(...)

Le 13 octobre 2014, le syndicat Unité SGP Police Force Ouvrière organise une manifestation anti-migrants, avec des commerçants, des agriculteurs, des tenanciers de bar, des chasseurs, appelant la population à se mobiliser. On peut lire dans le tract d’appel que « les migrants continueront inexorablement à s’amasser aux portes de l’eldorado britannique » ou « le flux continuel de migrants entraine l’économie locale dans une crise sans précédent et les entreprises sont menacées. »

Cette manifestation a été un moment important, dont l’onde de choc s’est propagée à plusieurs niveau. Elle a été suivi d’une focalisation médiatique sur le « ras-le-bol des Calaisien-ne-s », avec des éléments de langage récurrents sur le nombre de « migrants » devenu trop grand, et le fait « qu’ils aient changé », « avant ils étaient polis, maintenant ils sont agressifs ».

Lire l'article :
https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2016/09/03/jeux-policiers-3-quand-force-ouvriere-police-fait-calais-anti-migrant/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil