Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 09:50

Heureusement que les experts sont là !

Le 14 septembre 2016

Certains experts ont peur que Facebook ne fournisse qu'une actualité déformée.

Censure d'une photo historique, choix d'articles qui renforcent les partis pris : les centaines de millions d'internautes qui s'informent via leurs "amis" sur Facebook, plutôt que par les médias classiques, courent le risque d'une information biaisée, selon des experts.

Dernier exemple en date, la censure par Facebook la semaine dernière de la célèbre photo d'une petite Vietnamienne nue brûlée au napalm, au nom de sa politique contre la nudité des enfants.
Lire ici :
http://www.sudouest.fr/2016/09/09/tolle-contre-facebook-apres-la-censure-de-la-photo-de-la-fillette-brulee-au-napalm-2494591-5166.php

Critiqué dans le monde entier, le groupe américain a rétabli la photo et promis de tenir compte à l'avenir du "statut d'icône" des clichés historiques.

Cette polémique a révélé l'importance prise par Facebook comme source d'information pour une majorité d'internautes dans le monde.

Facebook comme source d'information

Un sondage international du Reuters Institute montre que 51% des gens dans 26 pays s'informent par les réseaux sociaux, dont 44% par Facebook, et que 12% en ont fait leur première source d'information.

En France, un Français sur deux consulte Facebook, surtout sur mobile, et peut y passer plusieurs heures par semaine.

Aucun des 1,7 milliard d'utilisateurs ne voit les mêmes informations dans son "newsfeed" (fil d'actualités), qui compile les messages de ses "amis" : un mélange de commentaires personnels et d'articles partagés, provenant aussi bien de grands médias que de blogs inconnus.

Entre les milliers de messages produits par ses amis, impossible de tout lire : c'est l'algorithme de Facebook qui, pour chacun, classe ceux placés en haut de page. Et donc ceux qui seront vus, car en moyenne l'utilisateur ne lit que 200 des 2 000 messages de son fil.

Un algorithme qui ne cesse de changer

Les utilisateurs ignorent le plus souvent l'existence et les critères de ce tri, qui ont changé sans cesse en 10 ans d'existence.

En juin, Facebook a brusquement décidé de privilégier les messages personnels au détriment des partages d'articles, diminuant la place des médias classiques.

Outre la chronologie, l'ordre des posts est déterminé par trois critères clés, explique le réseau : les interactions avec l'auteur et ses posts précédents (nombre de "like", temps de lecture, ouverture des liens, commentaires, partages...), le type de médias (vidéos...) et la popularité du post auprès des autres utilisateurs.

 Chaque fois qu'on consulte sa page Facebook, l'algorithme recalcule un "newsfeed" personnalisé : deux personnes ayant les mêmes 400 amis n'auront pas du tout le même fil.

Cet ordre personnalisé correspond à ce que les utilisateurs choisiraient en mode manuel, assure Facebook, études à l'appui. Le succès est là.

Manque de transparence

Sauf que Facebook peut censurer : les contenus contraires à sa charte (pornographie, nudité, violence...) signalés par des utilisateurs sont alors retirés, oeuvres d'art exceptées. Pour la pédophilie et la propagande terroriste, Facebook intervient de lui-même.

Un pouvoir qui choque les milieux politiques et culturels.

"Qui contrôle Facebook ?", ont demandé mardi dans une tribune publiée dans Le Monde Manuel Alduy (ex-directeur du cinéma de Canal+) et la députée PS Karine Berger.

"Qui vérifie, et, le cas échéant, sanctionne le filtrage de nos expériences par le géant américain ? Personne", dénoncent-ils, mettant en cause une "grille de valeurs morales".
Lire ici :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/13/facebook-ou-le-gouvernement-des-algorithmes_4996966_3234.html

Autre critique, une information sans hiérarchie et qui enferme les lecteurs dans leurs convictions.

"Beaucoup de gens consultent Facebook sans se rendre compte qu'ils s'informent comme cela. Et personne ne voit la même chose, alors que la page d'accueil du Monde est la même pour tous", relève Alice Antheaume, de l'Ecole de journalisme de Sciences-Po, qui souligne le manque de transparence de l'algorithme.

Son poids sur la façon dont on s'informe pourrait même jouer un rôle à l'approche des élections françaises ou américaines, a-t-elle averti.

Facebook, Twitter et 20 médias s'associent pour améliorer l'actualité en ligne

Facebook, Twitter et une vingtaine de médias dont l'Agence France-Presse ont annoncé mardi rejoindre une coalition de médias et de groupes technologiques pour améliorer la qualité des informations publiées en ligne, y compris sur les réseaux sociaux.

Les membres de ce réseau nommé First Draft News, qui est soutenu par Google, partageront leurs méthodes pour par exemple éliminer de fausses informations qui circulent en ligne.

"Filtrer les fausses informations peut être difficile. Même si les médias ne partagent que les histoires vérifiées et contrôlées, chacun de nous est une source potentielle d'informations et peut publier sur internet", a expliqué sur un blog la directrice générale de First Draft, Jenni Sargent.  

La coalition va mettre en place des programmes de formation, une "plateforme collaborative de vérification" ainsi qu'un code de bonne conduite.

Source :
http://www.sudouest.fr/2016/09/14/facebook-controle-t-il-notre-connaissance-du-monde-2499991-5166.php

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil