Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 10:57

Le 5 septembre 2016

Un samedi soir comme les autres au bord du Canal Saint-Martin, une intervention policière comme les autres ?

Samedi 3 Septembre, nous sommes sur les bords du canal Saint-Martin. Nous buvons quelques verres comme tant d’autres. Il est un peu plus de deux heures du matin.

Suite à un début de bagarre, la police arrive en nombre.

Plusieurs unités de BAC et de police nationale decident d’évacuer les fêtards de toute une partie du canal. lls devaient être une trentaine pour faire face à une centaine de personnes.

A l’arrivée des policiers, une partie des jeunes présents - à peu près aussi nombreux que les policiers - refuse de partir à la demande la police. A savoir que la police a simplement dit "première sommation, vous allez devoir partir ou nous allons faire usage de la force".

Et à ce moment là, par petits groupes de policiers, ils commencent doucement une sorte de "nasse" comme nous avons pu en connaître pendant les manifestations de ces derniers mois.

Très vite, la nasse tourne à la bagarre avec des policiers très agressifs frappant gratuitement des jeunes présents.

De nombreux présents dénoncent leur comportement et seront des victimes ciblées de policiers en roue libre.

Ceux qui filmaient sont violemment poussés, leur téléphone jetés au sol. Des coups de poings partent, certains sont tirés par les cheveux.

Mais ces agressions ne manquent pas de provoquer une réaction : chants, jets de bouteilles, insultes (cf. vidéo).

Les altercations ont duré une quinzaine de minutes entre la rue de Marseille et la rue Jean Poulmarch sur une espace de 50 mètres de long. (cf. Map)

Le lendemain, nous apprenons qu’un jeune homme parisien de 23 ans a la clavicule cassée suite aux coups qu’il a recu à ce moment-là.

Nous avons pu lui parler et il nous a fait part de son envie de porter l’affaire devant l’IGPN.

On sait très bien que c’est un récit de violences policières parmi tant d’autres mais on ne doit pas s’habituer ni accepter.

On doit toujours dénoncer ce type d’abus.

Source :
https://paris-luttes.info/aurillac-rue-des-carmes-le-19-aout-6603

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Autres témoignages
commenter cet article

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil