Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 11:33

Le 29 octobre 2016

Un homme qui aurait menacé cinq policiers avec une machette puis une « arme » a été tué de plusieurs balles. Les fonctionnaires invoquent la thèse de la légitime défense.

Un homme de 52 ans, présenté comme un forcené par les forces de l’ordre, a été abattu après une altercation avec des policiers à Echirolles, dans l’Isère, vendredi 28 octobre.

Cinq policiers ont été placés en garde à vue, avant d’être remis en liberté samedi en début d’après-midi. Les fonctionnaires, qui invoquent la thèse de la légitime défense, ont été entendus par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) et la police judiciaire. L’

enquête pour homicide volontaire se poursuit, a ajouté le parquet de Grenoble.

« Il s’agit de mener une enquête objective, indépendamment de la polémique actuelle liée aux questions de police », a précisé le procureur de la république de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, interrogé par le Dauphiné libéré.

Les cinq hommes, membres de la brigade anticriminalité (BAC) et de la section d’intervention, intervenaient pour un homme apparemment en état d’ivresse, « excité », qui menaçait son voisin avec une machette.

A l’arrivée des policiers, l’homme « après avoir posé sa machette, aurait sorti une arme de derrière son dos », a dit M. Coquillat.

« Les cinq policiers en colonne derrière deux boucliers balistiques ont alors fait feu avec un fusil d’assaut HK G36 et au moins un pistolet automatique, dont chacun était équipé », a-t-il ajouté.

 

L’homme « a reçu plusieurs projectiles dans le thorax et dans la tête » et une autopsie a été ordonnée « pour déterminer la trajectoire » des balles.

Source :
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/29/cinq-policiers-en-garde-a-vue-apres-la-mort-d-un-forcene-en-isere_5022380_1653578.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Crimes policiers
commenter cet article

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil