Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 10:52

Le 13 octobre 2016

Cette force qui devrait atteindre un effectif de 85 000 hommes en 2018 a vocation à renforcer l'armée, la gendarmerie, et la police nationale.

« Engagez-vous! Rengagez-vous ! » Le gouvernement a officiellement annoncé mercredi la création d’une garde nationale à la française.

Loin de constituer une nouvelle force distincte des autres composantes de l’armée de terre, cette garde nationale organise le renforcement de la réserve opérationnelle, actuellement forte de 65 000 hommes.

Une nécessité apparue après les attentats de novembre 2015 face à une menace grandissante et surtout s’installant dans le temps.

Fin 2018, la garde nationale comptera 85 000 hommes répartis entre la défense (terre, air, mer) avec 40 000 personnels, 40 000 autres rejoindront la gendarmerie. Enfin les 5 000 restants seront destinés à renforcer les rangs de la police nationale.

Equipements de deuxième main

Le ministère de la Défense veut ainsi lancer une politique de relance et de rénovation, de rajeunissement également de la réserve opérationnelle, jusque-là un peu le parent pauvre de l’armée. 

Cette force d’appoint pourtant non négligeable a subi de plein fouet toutes les coupes budgétaires. 

Et les réservistes, souvent mal formés, devaient se contenter d’équipements de deuxième main et d’un entraînement plutôt rare.

Le premier effort du gouvernement sera donc budgétaire avec une augmentation des sommes allouées à la réserve de 100 millions d’euros en 2017 pour atteindre 311 millions.

A lire aussi : Des volontaires, quelques réserves

L’autre objectif est de parvenir à mettre 9 250 hommes sur le terrain chaque jour. Soit à peu près l’équivalent des forces mobilisées aujourd’hui dans le cadre de l’opération « Sentinelle ». 

Les stratèges de la défense veulent également faire passer le temps de présence des réservistes sur le terrain de vingt-quatre jours actuellement à trente-sept.

Et pour attirer les jeunes volontaires âgés d’au moins 17 ans, l’Etat ne lésine pas sur les moyens.

Comme une participation de 1 000 euros au financement du permis de conduire pour tous ceux qui se seront engagés avant 25 ans et auront effectué au moins cinquante jours de réserve.

Barrettes

Les étudiants, ayant signé un engagement de cinq ans avant leurs 25 ans, toucheront une prime mensuelle de 100 euros en contrepartie de trente-sept jours de réserve annuels.

Avec en plus la perspective, pour les jeunes diplômés, de mettre rapidement quelques barrettes sur leurs épaulettes.

De leurs côtés, les employeurs bénéficieront de crédits d’impôts pour compenser les temps d’absence de leurs salariés engagés dans cette force.

Les futurs membres de cette garde nationale rempliront exactement les mêmes missions que les soldats d’active.

Y compris de possibles participations aux Opex, les opérations extérieures.

D’ailleurs rien sur leur uniforme ne les distinguera des soldats de métier.

Ils ne sont pas uniquement destinés à venir renforcer le dispositif « Sentinelle », prévu pour s’installer dans la durée.

Pour la garde nationale, les formulaires de recrutement n’attendent plus que les futures recrues.

Source :
http://www.liberation.fr/france/2016/10/13/la-garde-nationale-une-reserve-operationnelle_1521779

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil