Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

****
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

****
Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 09:59

Le 10 octobre 2016

Instauré après le coup d’Etat raté du 15 juillet, l’état d’urgence, qui sera prolongé de trois mois à partir du 19 octobre, a déjà permis l’arrestation de 32 000 personnes et la mise à pied de 93 000 fonctionnaires.

La Turquie va prolonger de trois mois l’état d’urgence imposé après le coup d’Etat raté du 15 juillet et poursuivre plus avant la vague de purges qui a déferlé sur le pays. « Nous avons décidé de reconduire l’état d’urgence pour quatre-vingt-dix jours dans le cadre de la lutte contre les organisations terroristes », a déclaré, lundi 3 octobre, le vice-premier ministre Numan Kurtulmus.

Par « organisations terroristes », il faut considérer la confrérie religieuse de l’imam Fethullah Gülen, tenue pour responsable de la tentative de putsch, ainsi que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit en Turquie), en lutte contre Ankara depuis 1984.

Instauré pour trois mois quelques jours après le coup d’Etat raté du 15 juillet, l’état d’urgence est en vigueur jusqu’au 19 octobre.

Il permet au gouvernement de diriger par décrets, sans l’aval du Parlement, et de jouir de pouvoir coercitifs illimités pour mener les purges.

Dans le cadre de l’état d’exception, la durée de la garde à vue a été portée à trente jours, dont cinq jours au secret, sans accès à un avocat.

Non contestables devant la Cour constitutionnelle, ces décrets ont permis jusqu’ici l’inculpation de 32 000 personnes, l’éviction de 93 000 fonctionnaires et la confiscation des biens de centaines d’hommes d’affaires.

« Bande de traîtres »

Le 28 septembre, le Conseil national de sécurité, réuni à Ankara sous la houlette du président, Recep Tayyip Erdogan, avait recommandé la reconduction de l’état d’urgence pour une durée de trois mois à partir du 19 octobre.

Lors de son séjour à New York dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations unies, M. Erdogan avait évoqué une reconduction pour une durée d’un an.

A l’occasion d’une rencontre avec des organisations non gouvernementales turques, actives sur le sol américain, le numéro un turc avait reconnu que son gouvernement avait, par le passé, « donné des terres et des propriétés » aux adeptes de l’imam Gülen.

C’est notamment grâce à ses liens privilégiés avec le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) que la confrérie secrète a réussi à infiltrer les rouages de l’Etat turc.

« Aurait-il été possible pour nous de reprendre ces propriétés dans des circonstances normales ? Grâce à l’état d’urgence, il a été possible de saisir les biens de cette bande de traîtres », avait-il expliqué.

Dimanche 2 octobre, la police turque a interpellé à Izmir (ouest) Kutbettin Gülen, l’un des frères du prédicateur.

Accusé d’avoir participé à une conférence de presse en faveur de son frère imam en 2014 à Istanbul, il risque plusieurs années de prison pour « soutien à un groupe terroriste ».

« Faire taire les opposants »

Samedi 1er octobre, l’écrivain Murat Özyaşar a été interpellé à son domicile à Istanbul. Romancier connu, professeur de littérature respecté, il a été suspendu de son travail pour ses liens présumés avec le PKK.

En réalité, il avait pris part le 29 décembre 2015 à une manifestation organisée par le syndicat de gauche Egitim Sen pour un arrêt des combats dans les régions à majorité kurde du sud-est de la Turquie.

Enfin, ces derniers jours, dix chaînes de télévision « pro-kurdes » ont été suspendues du bouquet satellitaire Turksat.

Vendredi 30 septembre, lors d’une conférence de presse à Istanbul, le chef de l’opposition kémaliste, Kemal Kilicdaroglu, a accusé le président Erdogan de se servir de l’état d’urgence pour « faire taire les opposants ».

Les purges ne touchent pas que les gülenistes, a-t-il déploré, mais aussi des sympathisants de gauche.

Selon lui, 10 000 enseignants – sur les 25 000 suspendus à la suite du putsch raté – sont des personnes syndiquées à gauche ou réputées proches des mouvements de gauche.

Alors que des centaines de milliers d’élèves et d’étudiants sont à l’heure qu’il est privés de fac, de cours, d’enseignants, le gouvernement a annoncé lundi la nomination prochaine (le 9 octobre) de 20 000 nouveaux professeurs.

M. Kilicdaroglu a critiqué l’incroyable concentration des pouvoirs aux mains de M. Erdogan, alors qu’officiellement la Turquie est un régime parlementaire. « Dès qu’il dit quelque chose, tout le monde dit oui et exécute », a-t-il fait remarquer.

Lorsque la demande de prolongation de l’état d’urgence sera présentée au Parlement, « nous nous y opposerons », a promis M. Kilicdaroglu.

Mais, avec 133 députés sur 550 dans l’hémicycle, son parti n’a aucune chance de peser face à l’AKP, le parti fondé par M. Erdogan, majoritaire à l’Assemblée.

Source :
http://www.lemonde.fr/international/article/2016/10/04/la-turquie-veut-faire-durer-l-etat-d-urgence_5007977_3210.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil