Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 10:13

Le 1er septembre 2016

Facebook emploie différentes méthodes de traçage pour comprendre votre quotidien. Vous craignez d'être espionné ? Cette impression est sans doute justifiée.

Avec les différentes méthodes de traçage qu'emploie Facebook pour cibler ses publicités, le site connaît jusqu'aux détails les plus précis de votre vie. Comment ça marche ?

Vous êtes à nouveau célibataire, vous vous connectez sur Facebook et votre profil affiche soudain des annonces pour des sites de rencontres. Vous parcourez alors votre page Facebook et vous voici envahi par ce sentiment étrange et très pénétrant que les publicités apparentes sont un peu trop ciblées et d'une précision bluffante.

Pas de panique : Facebook ne lit pas dans votre tête. Tout est normal

Le site ne fait que cibler les publicités affichées dans votre flux en fonction d'une multitude de paramètres.

Vous pouvez, par exemple, les vérifier et afficher la liste des "préférences publicitaires" qui vous dira ce que Facebook pense de vos centres d'intérêts. Vous y retrouvez notamment les pages que vous avez "likées" depuis l'ouverture de votre compte - une information personnelle donnée sciemment - mais aussi quelques surprises. Le réseau social a également monté une page qui explique comme cela fonctionne pour les annonceurs et vous.  

Mais il faut distinguer les informations que vous donnez - de façon consciente ou non - à Facebook et celles que le site va chercher tout seul.

Le Washington Post pousse le constat et a trouvé une centaine de types d'informations que Facebook utilise pour choisir ses publicités, des plus visibles aux plus improbables.

Du coup, le réseau social sait si vous êtes... propriétaire ou pas. Loin de chez vous. En relation longue-distance. Bientôt marié(e). Enceinte. De droite ou de gauche. Si vous avez une moto. Si vous projetez de passer le permis. L'année d'achat de votre véhicule. Où vous allez acheter le prochain. Si vous êtes généreux. Gamer. Votre type de carte de crédit. Si vous êtes radin. Quels médicaments vous achetez. Vos restaurants préférés. Si vous être intéressé par le Ramadan. Si vous achetez en ligne... et si vous "êtes réceptifs" aux messages publicitaires. 

"Si ces méthodes vous effraient, n'utilisez pas Facebook"

Ces 98 éléments listés par le Washington Post, qui englobe les usages de la vie quotidienne, jusqu'à prévoir votre comportement sur le moyen et long terme.  

Comment le site garde-t-il ses publicités "utiles et pertinentes" ?

En conservant une trace de votre historique des visites, sur quoi vous cliquez... et pas que sur le réseau social.

Si un site propose un bouton "like" ou "partager", Facebook est au courant et peut cibler votre comportement en ligne, même si vous êtes déconnecté !

N'importe quel site est susceptible de contenir un morceau de code pour tracer vos usages.

Au final, Facebook emploie quatre méthodes de traçages combinées.

Et si le site fait de plus en plus acte de transparence (notamment via les boutons "pourquoi vois-je cette publicité ?") il est encore impossible d'échapper à ces mouchards dans les paramètres.  

Ces manières actives et passives de donner des informations dessinent ainsi un profil, certes balbutiant et incomplet, mais assez précis pour recevoir des messages de tel ou tel annonceur.

Le Washington Post précise que la firme a engrangé plus de 6 milliards de revenus publicitaires pour son deuxième semestre 2016 et conclut : "Si ces méthodes vous effraient, n'utilisez pas le site."

Facebook sait tout, pour le moment.

Source :
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/tout-tout-tout-pourquoi-facebook-sait-tout-sur-votre-vie_1826323.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Fichage Surveillance
commenter cet article

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil