Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 12:26

Témoignage transmis par Résistons Ensemble, le 4 novembre 2016

26 Octobre 2016, Montpellier, une vingtaine de personnes manifestent contre les violences policières et en hommage à Remi Fraysse assassiné par la police le 26 octobre 2014 La BAC, puis les gardes mobiles se disposent face à ce petit groupe .

Ces manifestants, s'ils crient avec force des slogans tels que " pas de justice, pas de paix", ne manifestent aucune violence, ne sont armés que de pancartes sur lesquelles sont inscrits le noms des personnes abattues, en toute impunité, par la police.

Au même moment, à l'autre bout de la place se tient une manifestation de policiers dont nous bloquons le parcours.

Nous sommes une vingtaine.

A 13h30, quatre véhicules militaires pénètrent sur la place.

Les militaires, équipés d'armes de guerre prennent position.

Ils ne sont pas là au hasard d'une patrouille et ont reçu un ordre précis : se positionner face à nous, l'ennemi. Leur disposition scénographiée indique qu'ils veulent de l'image.

Ils n'en auront pas.

Aucun journaliste ne se précipite, personne ne hurle, aucun scandale : depuis des années les militaires se sont introduits  peu à peu, par trois ou quatre,  dans le paysage urbain.

Aujourd'hui, octobre 2016,  ils peuvent prendre position, en nombre, sur une place , face à vingt femmes et hommes non-violents et les menacer.

Affirmer, dans l'indifférence générale, l'état de guerre contre l'ennemi intérieur dont nous étions les représentants.

Mais si ils ne nous font pas peur, ils nous donnent envie de vomir.

/Noirs Moutons/

***
Pour mieux comprendre cet état de guerre :
Radio : L'ennemi intérieur, une rencontre avec Mathieu Rigouste
https://lepressoir-info.org/spip.php?article455
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A