Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 10:51


Le 25 novembre 2016

Ce vendredi soir, Teddy Aristangele, l'ex-CRS accusé d'avoir violé de jeunes femmes alors qu'il était en uniforme, a été condamné à onze années de prison.

L'avocat général de la cour d'assises de Versailles a requis ce vendredi matin 15 ans de prison contre ce CRS, jugé pour viols, agressions sexuelles et corruption. Il a finalement été condamné à onze ans de prison ferme.

Jugé depuis lundi, Teddy Aristangele, 37 ans, un fonctionnaire de police décrit par le magistrat Philippe Ferlet comme un "prédateur sexuel", "un pervers" qui a "dévoyé l'uniforme dont il était si fier", est accusé d'avoir réclamé des faveurs sexuelles à dix femmes contre l'annulation de leur PV.

Il aurait également violé ou agressé certaines d'entre elles.  

Depuis les accusations contre lui, le trentenaire détenu depuis trois ans, a été révoqué de la police, où il officiait en tant que CRS d'une compagnie autoroutière d'Ile-de-France.

Ce qui n'a pas empêché l'avocat général de requérir à son encontre l'interdiction définitive de toute activité dans la fonction publique et quinze ans de suivi socio-judiciaire avec obligation de soins.

Des réquisitions suivies par les jurés.  

" Un réel sentiment d'impunité "

Le magistrat, avant de décrire un "mode opératoire bien rôdé", avait estimé que l'accusé se sentait "fort du port de l'uniforme" et avait "agit avec un réel sentiment d'impunité".

Il rencontrait ses victimes, un "vivier de jeunes femmes alcoolisées", la plupart du temps devant le "Pacha Club", une boîte de nuit des Yvelines.  

Le CRS, qui a reconnu une "corruption passive", passait ensuite aux menaces de verbalisation, suivies d'une promesse d'indulgence "pour se présenter sous un bon jour" et "resserrer son étau", demander des faveurs sexuelles à ces femmes et, dans certains cas, les agresser.

L'accusé admet avoir agressé sexuellement quatre victimes, mais nie toujours l'accusation la plus grave : le viol d'une jeune femme à deux reprises.

Source :
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/onze-ans-de-prison-ferme-pour-le-crs-juge-pour-viol-et-agressions-sexuelles_1854268.html

***
Complément
PV annulés contre faveurs sexuelles: un CRS accusé de viol
http://www.bfmtv.com/societe/pv-annules-contre-faveurs-sexuelles-un-crs-accuse-de-viol-1061850.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil