Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

****
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

****
Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 11:14

Le 29 novembre 2016

"Prière au local" ; "un peu conne" ; "roi de l'embrouille" ; "racaille bas de plafond"...

Voici des extraits d'un carnet récemment découvert par deux syndicats de cheminots à la gare Saint-Lazare à Paris. Vraisemblablement oublié, ce fichier compromettant portait sur des agents SNCF, indique "le Parisien".

25 "agents de départ" ont ainsi été épinglés dans ce dossier, au moyen de remarques subjectives portant tant sur leur caractère que sur leur religion ou leur statut matrimonial. Regorgeant de détails intimes, ("vient de rompre" ; "vient du fin fond de la campagne"...) ce fichier illégal a ulcéré les personnels de cette grande gare parisienne.

"Sur un ou deux, il est écrit 'vient de divorcer' ou 'marié à une étrangère' avec la nationalité de la dame. Je ne vois pas trop ce que cela vient faire là", s'indigne Fabio Ambrosio, le responsable syndical de Sud-Rail.
Une enquête ouverte

Le 15 novembre, ils ont donc reçu un courrier d'excuse de la direction qui condamne sans ambages "des propos blessants, inappropriés, injustifiés et contraires à la charte de l'Ethique de l'entreprise".

"Cette liste a probablement été rédigée il y a un an lors de la passation de pouvoir entre deux dirigeants de proximité", estime la direction, précisant qu'une enquête a été ouverte. En attendant, les deux agents concernés ont été éloignés du service. Mais sur le terrain, l'amertume est tenace.

"Ce fichage n’est pas que le fait d’un petit chef zélé mais bien le résultat d’une méthode de management mise en place par toute l’équipe dirigeante de l’Etablissement gare Transilien", estiment les cheminots de la CGT.

"Si un tel fichier existe sur une équipe, on peut se poser la question si cela n’est pas généralisé à l’ensemble des équipes", expliquent-ils encore au "Parisien". Car ce n'est pas la première fois qu'un tel cas est signalé.

En avril dernier, la CGT avait dénoncé une pratique similaire concernant des conducteurs de la RATP. Fabio Ambrosio de Sud-Rail précise aussi au "Parisien" que "le même genre de fiches a été retrouvé sur la zone de Cergy, rédigées par une autre main", ou "à Bordeaux".

Mais la direction refuse de lier ces affaires et rétorque que "le document de Cergy date de 2013 et n'est pas du tout insultant". "Le CHSCT en avait été saisi et ne l’avait pas jugé illégal", ajoute-t-elle. On pouvait notamment y lire "gros problème d'alcool", ou "un peu feignant". Ambiance.

"Le climat s’est très sérieusement dégradé avec la direction depuis quelques mois à Saint-Lazare", assure le syndicaliste. C’est aussi ce climat lourd, et cette scandaleuse affaire de fichage, qui explique l’arrêt de travail inopiné de mardi dernier".

Source :
http://web.nouvelobs.com/societe/20161129.OBS1914/stupide-pas-ouf-racaille-des-agents-sncf-decouvrent-qu-ils-sont-fiches.html

***

Le 30 novembre 2016

"Un peu conne", "marié à une étrangère" : un document "insultant" envers des salariés SNCF inquiète les syndicats

Le document recense environ 25 agents de la gare Saint-Lazare, à Paris, en leur accolant des commentaires "insultants" et "racistes", indique à l'AFP le syndicat SUD-Rail, mardi 29 novembre.

"Racaille bas de plafond", "un peu conne"... Un document manuscrit dévoilé lundi 28 novembre par Le Parisien provoque un sérieux malaise au sein de la SNCF. Il recense environ 25 agents de la gare Saint-Lazare, à Paris, en leur accolant des commentaires "insultants" et "racistes", indique à l'AFP le syndicat SUD-Rail, mardi 29 novembre.

Découvert au début du mois par un agent, ce fichier mélange des remarques d'ordre professionnel ("bon", "pas bon"), des informations sur l'appartenance syndicale ou encore des éléments relatifs à la vie privée.

La direction présente ses excuses

La liste concerne des "agents de départ", chargés de donner le feu vert au départ des trains. "Sur un ou deux, il est écrit : 'vient de divorcer' ou 'marié à une étrangère' avec la nationalité de la dame. Je ne vois pas trop ce que cela vient faire là", indique à l'AFP Fabio Ambrosio, responsable syndical à SUD-Rail.

"Très chiant côté sécurité", "cafte les autres" sont quelques exemples, cités par Le Parisien, des commentaires écrits par un manager.

La direction a adressé ses excuses à l'ensemble des agents le 15 novembre, après avoir été saisie par les syndicats. "Cette liste (...) contient des propos inappropriés, injustifiés", a écrit le dirigeant d'unité opérationnelle de la gare Saint-Lazare dans son courrier, reproduit partiellement par le quotidien francilien.

"La liste n'a fait l'objet d'aucune diffusion jusqu'à ce jour. (...) Je n'en avais pas connaissance et cela n'a donc en rien influencé les choix managériaux", poursuit le dirigeant.

"Ce n'est sûrement pas un cas isolé"

Un fait dont doute le responsable syndical de SUD-Rail, qui cite des exemples plus anciens comme à Cergy en 2013 ou à Bordeaux il y a une dizaine d'années.

"Sans aller jusqu'à dire que ce type de fichier est systématique, ce n'est sûrement pas un cas isolé. C'est une méthode de management qui vise à faire pression sur certains salariés."

Contactée par l'AFP, la direction a précisé qu'une "enquête éthique indépendante" avait été lancée, qu'un CHSCT extraordinaire avait eu lieu le 22 novembre et qu'une aide psychologique et médicale était proposée aux salariés visés.

En attendant les résultats de l'enquête et les éventuelles sanctions, les deux agents supposés être impliqués dans cette affaire ont été "éloignés du service".

Ce n'est pas la première fois qu'une affaire de fichage de salariés est révélée. En avril dernier, la CGT avait dénoncé une pratique similaire concernant des conducteurs de la RATP.

Source :
http://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/un-peu-conne-marie-a-une-etrangere-un-document-insultant-et-raciste-envers-des-salaries-sncf_1945117.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Fichage
commenter cet article

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil