Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:35

Le 23 février 2017

Ce jeudi, en marge de la manifestation lycéenne place de la Nation (XIe et XIIe), à Paris, les voitures ont été épargnées par les manifestants mais ruinées par les CRS !

Les CRS n’ont pas le compas dans l’œil ! Ce jeudi, en marge de la manifestation lycéenne place de la Nation (XIe et XIIe), les voitures ont été épargnées par les manifestants mais ruinées par les CRS !

Les automobilistes qui avaient garé leur voiture boulevard de Picpus (XIIe), au niveau du n° 75 doivent s’en mordre les doigts.

Les CRS stationnés dans leurs cars dans les rues adjacentes à la place de la Nation (XIe et XIIe) ont voulu repousser des manifestants et des casseurs, armés de projectiles, qui remontaient le boulevard de Picpus.

« Ils s’y sont pris comme des bourrins !, rigole Patrick Legantu, témoin. Ils ont défoncé les voitures au passage : ça faisait gling gling, bruit de métal contre métal, les ailes de voitures rayées, les pare-chocs et les rétroviseurs qui tombaient ».

En cause ? Les grilles de protection des camions de maintien de l’ordre qu’ils ont déployés étaient trop larges !

« Au bout de 15 mètres, poursuit Patrick Legantu, un des CRS a compris. Il est descendu de son camion et a rabattu l’un des côtés ».

L’incident est remonté à la hiérarchie.

« Il y a eu un compte rendu de fait, confirme une source policière dans un service national. Peut-être ont-ils mal jugé la largeur de véhicule ? Mais le camion n’a pas pu s’arrêter car il était en intervention. Les fonctionnaires sont revenus après mais l’automobiliste était parti ».

Sur les autres véhicules abîmés, pas d’écho.

Des plaintes pourraient suivre, si les victimes de cet accrochage en série se font connaître.

En revanche, la préfecture de police, dont les opérations de maintien de l’ordre sont sous la responsabilité du préfet, n’avait pas eu vent des manœuvres approximatives des CRS.

Mais son porte-parole a indiqué ce jeudi soir qu’« en cas d’accident ou d’accrochage, il existe une procédure classique d’indemnisation, gérée par le service contentieux de la préfecture de police ».

Source :
http://m.leparisien.fr/paris-75/les-manoeuvres-approximatives-des-crs-font-des-degats-23-02-2017-6706608.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A