Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 15:18

Reçu le 3 mai 2019

Bonjour,

Je souhaite apporter mon témoignage concernant une nasse qui a eu lieu  hier après-midi 1er mai, sur les boulevards à Bordeaux, à hauteur de la  caserne Xaintrailles (boulevard Maréchal Leclerc).

Le cortège venait de descendre par la rue de Saint-Genès, en direction  des boulevards.

Cette direction a été prise en raison des nombreux  barrages policiers qui nous interdisaient toute autre possibilité.

Aux boulevards, nous avons pris à droite.

Il a été question ensuite de revenir vers le centre, mais nous voulions  éviter les petites rues.
Il y avait un barrage policier nous interdisant la rue de Pessac, ainsi  que toutes les rues en direction du centre.

Un barrage policier avec de nombreux fourgons avait été installé en  travers des boulevards, au carrefour après la caserne Xaintrailles  (juste après la rue Dandicolle, elle même barrée), ce qui a stoppé le  cortège.

Quand nous avons voulu revenir en arrière, des gendarmes s'étaient  positionnés pour empêcher toute retraite.

Voyant que quelques manifestants paniqués envisageaient d'entrer dans le  parking du n° 185 dont la grille était ouverte, un groupe de policiers  de la bac a couru dans la petite rue juste après pour les prendre de  vitesse et les empêcher de s'échapper par le parking.

Ils ont ensuite resserré le dispositif entre les rues du 144ème RI et  Dandicolle.

Nous nous sommes retrouvés nassés sur les boulevards.

Tout le monde avait peur, on s'attendait à tout moment à être gazés,  mais les gens restaient calmes.

Beaucoup ont fini par s'asseoir sur le terre-plein central.

Au bout de quelque temps, les gendarmes ont commencé par laisser sortir  quelques personnes, puis ils ont refermé, et nous ont dit de sortir par  l'autre côté.

De l'autre côté une dizaine de personnes sont sorties aussi, puis ils  ont refermé.

Ensuite ils ont décidé de fouiller tout le monde.

On est donc sortis un par un, tous les sacs ont été fouillés, les jeunes  ont subi une fouille au corps. Après la fouille, photo de la carte  d'identité.

Une femme a fait une crise d'épilepsie juste après être sortie du  dispositif.

Pendant l'opération, les policiers de la BAC ont fait 3 ou 4 irruptions dans le groupe de manifestants nassés pour s'emparer de l'un d'entre eux, qui était ensuite emmené pour être fouillé.

J'ai eu l'impression que c'était totalement arbitraire, car ces personnes étaient au centre du groupe, assez éloignées des FDO, en train d'attendre, comme nous tous. Je ne sais pas ce qu'il est advenu d'eux par la suite.

Je précise qu'il n'y avait aucun casseur dans le cortège.

Comme les autres, j'ai été soulagée de l'issue de cette nasse, sans gazage et sans brutalités physiques.

Mais finalement, la police nous a amenés à cet endroit là, juste pour  nous faire peur et nous humilier.

Cela s'est passé entre 14 heures et 15h30.

M-C

***
Crédit photo
Loïs Mugen - https://www.facebook.com/loismugen

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
j'y été ça a durer un petit moment, nous sommes plusieurs a avoir pris des coup de soleil du coup, fouille intégrale même pour les femmes ( par des officier féminins) et vus que je n'avais pas ma carte d'identité ils on pris en photo ma carte bancaire.
Répondre

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A