Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 16:40

Le 15 janvier 2020

Suspendu par sa hiérarchie à titre provisoire après avoir insulté Emmanuel Macron lors d'une manifestation à Paris, le pompier pourrait être sanctionné à deux mois ferme.

« Aujourd’hui, j’arrête. Je suis pompier et ça fait onze ans que je fais ce métier, c’est fini. Macron, va te faire enc*ler. Ta police elle me tire dessus ».

C’est par ces mots que s’exprimait en octobre 2019 un pompier rattaché à la caserne de Corbeil-Essonnes, après avoir été blessé lors d’une manifestation dans les rues de Paris.

L’homme qui se dit « victime d’un tir émanant des forces de l’ordre », avait alors fait le buzz sur les réseaux sociaux. Sa vidéo dans laquelle il s’épanche sur ce qu’il lui est arrivé et où il insulte Emmanuel Macron avait été partagé plusieurs milliers de fois.

Englué dans cette spirale, l’homme qui officie dans les rangs des soldats du feu depuis plus de 10 ans avait alors été suspendu à titre provisoire par sa hiérarchie.

Perte de salaire ?

Les syndicats de la profession redoutaient l’arrivée de sanctions disciplinaires plus importantes encore. Et en ce début janvier, ces dernières ont fini par tomber.

Comme le relatent nos confrères du Parisien 91, le conseil de discipline du tribunal administratif de Versailles aurait recommandé une suspension de deux mois ferme assortie de deux mois avec sursis.

Cet avis consultatif sera transmis au président du SDIS 91, Dominique Echaroux, qui devra se prononcer sur le dossier dans les prochains jours.

Cette sanction, si elle est appliquée, pourrait ne plus recevoir de salaire le temps de sa suspension.

Egalement, l’homme qui est logé au sein de la caserne de Corbeil-Essonnes pourrait devoir payer son loyer durant cette même période.

Source :
https://actu.fr/ile-de-france/corbeil-essonnes_91174/essonne-pompier-a-insulte-macron-pourrait-etre-suspendu-deux-mois_30772994.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A