Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 15:44

Avril 2020

La CEDH rejette une demande de mesures provisoires visant à évacuer une femme et son nouveau-né du hotspot de Samos.

Communiqué de l'association "Refugee Law Clinic - Berlin" qui intervient au sein du Centre juridique du hotspot de Samos, suite à la demande de mesures provisoires auprès de la Cour Européenne des droits de l'Homme.

Concernant l'une de nos affaires pendantes devant la Cour européenne des droits de l'homme, la Cour a rejeté notre demande de mesures provisoires visant à évacuer une femme et son nouveau-né du Hotspot de Samos.

Malgré les avertissements clairs des ONG médicales telles que MSF ainsi que notre rapport sur la situation actuelle dans le Hotspot et l'insuffisance des quelques mesures prises par le gouvernement grec, la Cour semble être d'avis que ces mesures étaient suffisantes pour protéger les demandeurs d'asile dans les Hotspots contre l'apparition et la propagation de COVID-19.

Plus de 6500 personnes vivent actuellement dans le camp de Samos.

Le gouvernement a installé deux conteneurs devant le camp avec de la place pour 4 personnes à isoler en cas d'infection par le virus.

A cet égard, il convient de répéter que les experts ont souligné l'impossibilité de contenir une épidémie du virus, une fois qu'elle a atteint le camp.

Néanmoins, la Cour est d'avis qu'"une possibilité d'hospitalisation et d'isolement de tout cas éventuel de COVID-19 a été organisée" et considère que cela est suffisant.

La vitesse à laquelle le virus se propage dans un camp de réfugiés surpeuplé peut être observée à Ritsona où le camp entier a été mis en quarantaine après que 20 personnes aient été testées positives.

Bien que la Cour souligne que la disponibilité réelle de fournitures de protection telles que masques, gants et désinfectants "est essentielle" et que le gouvernement ait admis que les stocks à Samos étaient proches de zéro, il est jugé suffisant que des fournitures supplémentaires aient été demandées.

En outre, la Cour "compte que le gouvernement poursuivra ses efforts pour trouver des solutions visant à réduire la surpopulation dans les R.I.C.s et les camps".

Nous rappelons que le camp a été surpeuplé de dix fois sa capacité officielle au moins depuis l'été 2019.

Jusqu'à présent, le gouvernement n'a pris aucune mesure considérable pour réduire le nombre de personnes résidant dans le camp.

Nous continuons à demander l'évacuation immédiate de la population du hotspot de Samos, qui est extrêmement surpeuplé.

Refugee Law Clinic - Berlin
https://www.rlc-berlin.org/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A