Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:37


http://www.lavoixdunord.fr/stories/image460x00/mediastore/VDN/France_Monde/A2012/M02/_120227-anonymous-masque.jpg
Transmis depuis Le Monde, le 28 février 2012

De l'Europe à l'Amérique latine, 25 hackers liés au groupe des "Anonymous" ont été arrêtés en février a annoncé l'organisation policière internationale Interpol. "L'opération 'Unmask' a été lancée à la mi-février après une série de cyberattaques coordonnées lancées depuis l'Argentine, le Chili, la Colombie et l'Espagne contre le ministère de la défense colombien et des sites Web de la présidence", précise dans un communiqué Interpol.

L'organisation Anonymous est considérée comme une "menace" par l'OTAN pour les risques de piratage ou de blocage informatique qu'elle fait peser sur les systèmes de l'Alliance atlantique, selon la police espagnole. De son côté, le groupe Anonymous se présente comme un défenseur des libertés sur Internet.

Peu avant l'annonce d'Interpol, la police espagnole avait affirmé avoir arrêté quatre personnes du collectif d'"hacktivistes". Ils sont notamment accusés d'avoir publié des données confidentielles, dans le cadre d'une opération internationale. "Deux des détenus [en Espagne] ont été incarcérés, un autre a été libéré sous caution et le quatrième, mineur, est sous la garde de ses parents", précise un communiqué.

DES MEMBRES INFLUENTS DU COLLECTIF ?

Les hackers détenus en Espagne sont notamment accusés d'avoir publié en ligne des données personnelles de gardes du corps travaillant pour le chef du gouvernement espagnol et d'agents de la police nationale.

Ils sont aussi soupçonnés d'avoir attaqué des sites Internet officiels, soit en les bloquant soit en les modifiant.

L'un des détenus qui a été incarcéré est soupçonné d'avoir été "chargé d'administrer et de gérer l'infrastructure informatique utilisée par Anonymous en Espagne et en Amérique latine, principalement", précise le communiqué. Il a été interpellé à Malaga. "Les serveurs qu'il administrait étaient hébergés en République tchèque et en Bulgarie", indique la police.

Arrêté à Madrid, l'autre membre du groupe incarcéré est soupçonné d'être responsable des "attaques les plus notoires et des fuites revendiquées par Anonymous" en Espagne.

Les détenus sont soupçonnés d'avoir commis "des délits d'association de malfaiteurs, dommages informatiques et découverte et révélation de secrets", précisent les autorités.

Source :
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/02/28/espagne-la-police-arrete-quatre-membres-du-reseau-anonymous_1649490_651865.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A