Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 13:04

 

http://hogra.h.o.pic.centerblog.net/o/c6b64947.jpg

 

Pioché sur Le Point

 

Le Point.fr - Publié le 30/01/2011

Le malaise provoqué chez les policiers français par la probable fermeture de deux compagnies de CRS à Marseille et à Lyon est à l'origine d'un absentéisme volontaire et d'une grève de la faim. Les effectifs de plusieurs compagnies de CRS ont pris la décision de ne plus s'alimenter ou d'avoir recours massivement à des arrêts maladie, dit-on de source syndicale dimanche. C'est la dernière méthode en date pour exprimer une protestation de plus en plus vive dans la police contre des réductions ou suppressions d'effectifs imputées aux économies budgétaires générales de l'État.

"Actuellement en mission dans la région parisienne, les CRS de la compagnie 54 observent une grève de la faim depuis samedi. Un point sera fait lundi sur la suite à donner à notre mouvement", a indiqué dimanche le délégué régional CRS du syndicat Unité-SGP-Police, Raymond Vasquez. "Cette grève s'inscrit dans un mouvement d'ampleur nationale qui va continuer de s'amplifier dans les jours à venir. On ne peut pas accepter ce qui se prépare" a-t-il ajouté.

À Lyon, 90 CRS de Sainte-Foy-les-Lyon, soit 70 % des effectifs de la compagnie, avaient été les premiers à manifester mercredi leur colère en se plaçant tous en arrêts maladie. Les policiers ont en France l'interdiction de faire grève et sont soumis au devoir de réserve. Le mouvement a, depuis, fait tache d'huile. La quasi-totalité de la CRS 58 basée à Perpignan, qui devait, samedi, renforcer la sécurité autour du match de football entre Arles-Avignon et le Paris Saint-Germain, s'est absentée avec les mêmes motifs. De source syndicale, on ajoute que le virus a touché la compagnie 53 de Marseille dont l'effectif serait également décimé par les arrêts maladie.

Plan d'action

Les policiers de la CRS 54, également basée à Marseille et directement menacée de démantèlement, ne mangeront plus pour une durée indéterminée. Les effectifs de la compagnie 6 de Saint-Laurent-du-Var, qui ont remplacé leurs collègues de Perpignan pour la sécurité du match à Avignon, ont décidé de recourir à cette grève de la faim qui ne dit pas son nom à l'issue de la rencontre sportive. "C'est un mouvement général qui s'amplifie, une solidarité qui s'impose à tous", a affirmé le secrétaire régional d'Alliance police nationale, David-Olivier Reverdy.

À l'échelle nationale, un "plan d'action" a ainsi été mis en place par les syndicats depuis plusieurs jours dans les 61 compagnies de CRS qui n'assurent plus que les missions de prévention, d'assistance à personnes en danger et de flagrants délits. Le mouvement consiste notamment à cesser les contrôles routiers et les verbalisations, souligne-t-on de source syndicale. "La fermeture de deux compagnies de CRS, à Lyon et à Marseille, et de sept escadrons de gendarmerie mobile est une décision inacceptable", s'insurge le délégué régional CRS du syndicat Unité-SGP-Police, Raymond Vasquez. Elle intervient, dit-il, "alors que 1.300 postes ont déjà été supprimés dans nos effectifs en 2009 et 2010".

La décision du ministre de l'Intérieur serait officialisée le 7 février, lors d'une réunion entre le directeur général de la police nationale et les syndicats de policiers, dit-on de source proche du dossier.

Source :
http://www.lepoint.fr/societe/des-crs-en-colere-entament-une-greve-de-la-faim-30-01-2011-133518_23.php

 

***

Suite de la faim -  Le gouvernement nourrit de nouveau ses cognes

CRS : Brice Hortefeux réfute avoir agi sur ordre de l'Elysée
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/02/01/crs-brice-hortefeux-refute-avoir-agi-sur-ordre-de-l-elysee_1473358_823448.html#xtor=RSS-3208

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A