Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 16:30


http://www.francetvinfo.fr/image/74w2779co-9b05/640/360/2723100.jpg
Transmis par Céline, le 16 octobre 2013.

Deux informations judiciaires ont été ouvertes pour faire la lumière sur ces accusations. Les faits seraient survenus en marge des émeutes de juillet dernier.

Des juges d’instruction versaillais vont enquêter sur des faits de «violences» qui auraient pu être commis par des forces de l’ordre à l’encontre de deux jeunes, blessés lors des violences urbaines à Trappes (Yvelines) en juillet, selon des sources proches du dossier.

Le parquet de Versailles (Yvelines) a ouvert récemment deux informations judiciaires contre X pour violences «par agent dépositaire de l’autorité publique», qui interviennent après les plaintes des victimes, deux jeunes de 14 et 20 ans, et deux enquêtes de l’IGPN, «la police des polices», closes en septembre.

La ville de Trappes, à 35 km à l’ouest de Paris, avait été le théâtre de plusieurs nuits de violences, déclenchées au lendemain du contrôle d’identité d’une femme intégralement voilée qui avait dégénéré, le 18 juillet. La première enquête concerne un jeune de 20 ans qui s’est vu prescrire 45 jours d’incapacité totale de travail (ITT) pour un traumatisme crânien et une fracture d’une cheville.

Dans la nuit du 19 au 20 juillet, il avait été interpellé à quelques centaines de mètres du commissariat en proie aux affrontements entre habitants et policiers. Embusqués derrière des fourrés, des policiers l’auraient identifié comme l’un des émeutiers, selon sa version. «J’étais au mauvais endroit au mauvais moment. Je regardais ce qui se passait, j’étais simplement curieux», a-t-il récemment confié à l’AFP.

Lire la suite :
http://www.liberation.fr/societe/2013/10/16/enquete-sur-des-soupcons-de-violences-policieres-a-trappes_939999

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A