Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 09:28


http://rebellyon.info/IMG/png/dessin227_titom_immigration.png
Pioché sur Indymedia Paris, le 4 novembre 2011

Alors qu’on "fête" les 30 ans des CRA en France (décret du 29 octobre 1981), un témoignage depuis le CRA du Mesnil.

Menotté dans le dos, scotché aux pieds et aux jambes, c’est ainsi que Brehima Sacko est acheminé dans l’avion à l’horizontale après avoir exprimé son refus de l’expulsion.

Dans l’avion, il est « posé » sur un siège et entouré de deux policiers en civil.

Heureusement, il n’a pas de bâillon.

Alors que fait il ? Eh bien, il crie, il ameute les passagers !

Les policiers veulent l’empêcher de lever la tête et ils appuient avec leurs avant bras sur son cou. Brehima Sacko n’arrive plus à respirer. Il a l’impression qu’il va mourir.

Mais il lutte pour essayer de se faire entendre.

Le commandant de bord intervient et lui demande ce qu’il souhaite. Il arrive à répondre malgré la violence et dit : non. Il est sorti de l’avion.

Hargneux, un des policiers lui montre son poing : c’est pour mieux s’en servir dans le véhicule qui le mène à une salle d’attente avant de repartir vers le centre.

Il se fait frapper encore une fois par ces deux policiers : étranglement par derrière alors qu’il est encore attaché, coups de poings dans le dos et sur les côtes ! Les cinq autres policiers présents ne bronchent pas.

Il vient me voir au CRA. Choqué. J’ai face à moi un monsieur qui fait deux fois ma taille et qui me raconte son calvaire, la peur ressentie. Il s’effondre en larmes au milieu de ce récit. La plainte est enregistrée, ses blessures sont constatées officiellement. Il est en effet emmené à l’hôpital et un certificat médical de 10 jours d’ITT est établi.

Je le revois quelques jours plus tard. Il porte les stigmates de ses blessures : minerve et douleurs. Il n’a que sa plainte. Pas de certificat médical.

J’appelle le chef de centre, qui m’explique que le médecin vu à l’hôpital intervient également dans le CRA. Il ne voulait pas être juge et parti et préférait que ce soit l’un de ses confrères qui fasse le certificat médical. Perplexe, je me demande où est passé ce document ?

Il tente une réponse en indiquant que seul l’officier de police judiciaire (OPJ) qui a pris la plainte doit l’avoir en sa possession. Or, Brehima Sacko est le plaignant et en tant que tel il doit avoir la copie du certificat ! L’OPJ nous refuse la délivrance de ce document et nous nous orientons vers un avocat afin de saisir le procureur de la République.

Las, le service médical établit un certificat constatant les 10 jours d’ITT. Un juge s’en mêle et demande un nouveau certificat. Brehima Sacko saisit un parlementaire et le défenseur des droits. Un entretien suit, mais pas de réponse.

Le 1er août, Brehima Sacko est expulsé, un jour avant la liberté. Depuis, plus de nouvelles.

Source : Crazette n°2 :
http://www.cimade.org/uploads/File/admin/Crazette_N2%20%282%29.pdf

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A