Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:52


http://1.bp.blogspot.com/-EtSZPVFaZbM/TY_xX0SQAlI/AAAAAAAAA8M/w9HpwvEQxSM/s1600/Noborders.jpg
Pioché sur Indymedia Bruxsel, le 10 février 2012

Proces No Border [08/02] : " La justice, c'est moi..."

Le matin du 8 Février 2012, dans une des salles d'audience planquées dans les fin-fonds du Palais de Justice de Bruxelles, se déroule la plus récente scène de la pantomime qui dure maintenant depuis plus d'un an.

En Septembre 2010 environ 1000 personnes se sont rassemblées à Tour et Taxis à Bruxelles pour une semaine de discussions, manifestations et actions contre les contrôles migratoires et pour la liberté de circulation pour tous.

La police Bruxelloise a rassemblé tous ses moyens contre ce camp, arrêtant des centaines de personnes uniquement parce qu'ils se promenaient dans les rues autour du camp, distribuant à volonté des coups de matraques et des agressions sexuelles.

Un an et demi plus tard le temps est venu de débuter un premier procès contre les militants du camp.

Un responsable doit être trouvé, un délit a du être commis pour justifier toutes ces arrestations administratives arbitraires et les hospitalisations.

Où sont ces dangereux terroristes qui rôdent au sein de Bruxelles ?

Bon, nous avons ces deux anglais qui se trouvaient à proximité de la cavalerie policière lors de la manifestation du 26 septembre aux alentours du centre fermé 127 bis au moment où un policier est tombé et a reçu un coup de son cheval.

Le policier en question a même eu une incapacité de travail de plusieurs jours semble-t-'il. Nous ignorons si le cheval a été également traumatisé.

A ce moment-là, les deux anglais ont été tirés dans la boue par la police et l'un d'eux est tombé inconscient sous les coups.

Mais ont ils utilisé des pouvoirs diaboliques pour inciter cette rébellion chevaline ?

Lire la suite [L'article étant bilingue, la version française se trouve tout en bas] :
http://bxl.indymedia.org/articles/3760

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A