Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 03:43


http://npa2009.org/sites/default/files/images/BDS-ok.preview.jpg
Le 12 novembre 2013

 

Et un de plus…. Hier devait se tenir devant la cour d’appel de Paris un nouveau procès – le quinzième  ! – de militants appelant au boycott des produits israéliens. Cette fois, ils étaient quatre à la barre, dont Olivia Zemor, confondatrice de l’association EuroPalestine, tous poursuivis pour avoir mis sur Internet des vidéos d’actions menées dans des supermarchés.

 

En première instance, ils avaient été relaxés.

 

Las, le parquet a décidé de faire appel. Ce qui n’étonne pas Olivia. «  Cela fait des années que nous sommes victimes d’un véritable harcèlement judiciaire.  »

Lancée en 2005, la campagne Boycott Desinvestissement Sanctions (BDS) s’inspire de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud. Et consiste à mener des actions non violentes, notamment dans les hypermarchés. Les militants y distribuent des autocollants, chantent des slogans et traquent les produits – souvent maquillés sous de fausses provenances – importés des territoires occupés. Des actions citoyennes qui «  ne visent pas la société israélienne ni les individus qui la composent mais la politique coloniale d’occupation israélienne et ses partisans  », soulignent les militants.

Mais voilà. Alors que ce mouvement ne cesse de s’amplifier dans le monde entier, il fait l’objet d’une répression surréaliste en France. Où une mécanique judiciaire bien huilée s’est mise en place depuis février 2010. À l’époque, Michèle Alliot-Marie est ministre de la Justice.

 

Et, sous couvert de lutte contre l’antisémitisme, elle adresse aux procureurs généraux une circulaire leur demandant une répression «  ferme et cohérente  » de ces appels au boycott qu’elle assimile à une «  provocation publique à la discrimination envers une nation  ». Un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

 

Lire la suite :
https://lille.indymedia.org/spip.php?article28136

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A