Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 16:28


http://www.lexpress.mu/sites/lexpress/files/images/article/2011/2011-03/2011-03-17/Gifbahrein2.jpg
Le 3 septembre 2013.

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU n’a toujours pas pu adopter de résolution sur la répression en cours à Bahreïn depuis février 2011. Pourtant, c’est le leadership audacieux de la Suisse qui a ainsi permis de déclencher des discussions presque continues au sein du Conseil des droits de l’homme sur les abus commis dans ce royaume.

Deux déclarations conjointes d’Etats, coordonnées par la délégation suisse, ont en effet condamné en son sein les violations à Bahreïn. La dernière, en mars 2013, avait réuni les soutiens de 44 pays. C’était un vrai succès diplomatique quand on connaît les intérêts de certains grands Etats occidentaux envers cette monarchie et l’hostilité du Golfe à tout engagement international sur la crise en cours.

Pour ce pays soucieux de son image internationale, les débats qui ont eu lieu au Palais des Nations ne passent pas inaperçus – à condition que la pression ne diminue pas.

Les mesures prises par les autorités pour assurer que les manifestations appelées par la campagne Tamarrod bahreïnie restent limitées le 14 août dernier justifient en elles-mêmes une action de la communauté internationale. Le 28 juillet 2013, anticipant ce mouvement, le roi Hamad avait validé les recommandations de parlementaires de simplement bannir les manifestations dans la capitale Manama et de restreindre encore la liberté d’expression, en particulier sur les médias sociaux.

La veille des défilés, les forces de sécurité avaient entouré les villages chiites de fils barbelés pour empêcher les manifestants de se réunir.

Lire la suite :
http://www.hrw.org/fr/news/2013/09/03/pour-que-la-repression-au-bahrein-cesse-enfin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A