Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 01:59

 

http://grossistes.destockandco.com/photo/717d78cec992a3e7c862c46c73e2e44a184c0bf0_3401_10.jpg


Non à toutes les violences

 

Rassemblement pacifique

 

Lundi 14 février à 14h00

 

A l'angle de la rue Pilet et du Cours Victor Hugo.

C’est parce qu’ils tentaient d’éviter des violences, que Gaïa et Nicolas ont subi des usages de gaz lacrymogènes sans motif. Ils ont déposé plainte pour violences volontaires par dépositaire de l’autorité publique.

Résumé des faits (un extrait du procés verbal de Gaïa) :
« Le 14 janvier vers 17 heures trente, je me trouvais à l'intersection du Cours Victor Hugo et de la rue Pilet à Bordeaux. (…)
Nicolas et moi avons aperçu 3 personnes qui se trouvaient à bord d'un véhicule stoppé sur le cours Victor Hugo.
Ces personnes se faisaient contrôler par 2 fonctionnaires de Police.


Une femme s'est approchée des fonctionnaires avec l'air énervé, l'un d'entre eux a sorti une bombe lacrymogène.
Nous nous sommes approchés pour « éviter que la situation dégénère ».


Nous étions là de manière non-violente.


Je me suis interposée entre la femme et le policier pour qu'il n'y ait pas d'échanges violents entre eux.


J'ai dit au policier qu'il était en train de nous menacer avec sa bombe lacrymogène et qu'il devait faire attention « à ne pas déraper ».


Le policier nous a demandé notre indentité. Nicolas a voulu présenter ses papiers, c'est alors qu'il a reçu du gaz lacrymogène de la part du policier et cela à moins de 10 centimètres de son visage.


Je me suis protégée en me retournant et que j'ai voulu regarder à nouveau, j'ai reçu du gaz dans l'oeil sur le côté de mon visage. »

Suite au tir direct au visage, Nicolas a eu la vision troublée pendant plusieurs jours, et au bout d'une semaine son visage pelait entièrement.

 

Gaïa n'a pas eu de séquelles physiques au-delà des douleurs du jour même car elle n'a pas reçu de décharge à bout portant.

Les dépôts de plaintes ont été difficiles. Par exemple, avant d'accepter de prendre la plainte de Nicolas, l'officier de Police lui a dit et répété que s'il déposait plainte, il serait « poursuivi pour rébellion ». Cette phrase, selon Nicolas, démontre que c'est le dépôt de plainte en lui-même qui constituerait un acte de rébellion.


Gaïa ayant déposé sa plainte 2 semaines après l'incident, des policiers lui ont signifié que ce délai « décrédibilisait la démarche » car le traumatisme n'est, selon eux, pas assez important pour justifier une telle attente.

Ces évènements n'ont en rien affaibli les convictions non violentes de Nicolas et Gaïa.


Ils les ont renforcées, comme leur mésaventure à renforcé la solidarité autour d’eux.

C'est pourquoi leur comité de soutien appelle à un rassemblement pacifique un mois après les faits : le 14 février à 14h00 à l'angle de la rue Pilet et du Cours Victor Hugo.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez nous :

nonviolence@live.fr

Le comité de soutien

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A