Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 14:36


http://libertyvox.unblog.fr/files/2014/01/wissam-el-yamni.jpg
Le 7 mars 2014

Un policier, soupçonné de s'être assis sur un homme dans une voiture après l'avoir interpellé dans des conditions controversées, a été mis en examen le 24 février, a annoncé ce vendredi une source proche du dossier.

Cette mise en examen a été prononcée pour "coups mortels par personne ayant autorité", selon cette source, confirmant une information de France Bleu Pays d'Auvergne et de La Montagne.

Wissam El-Yamni, 30 ans, avait été interpellé la nuit de la Saint-Sylvestre 2011. Il est décédé 9 jours plus tard, après être tombé dans le coma le soir de son arrestation.

Selon sa famille, il aurait été victime d'une pratique policière appelée "le pliage", qui consiste à maintenir la tête appuyée sur les genoux lors de son transport en voiture. "C'est la première fois que la famille a le sentiment que la justice se penche sur le dossier, c'est une lueur d'espoir dans la recherche de la vérité", a réagi Me Jean-Louis Borie, l'un des deux avocats de la famille El-Yamni.

Selon Me Borie, la décision de mise en examen a été prise collégialement par les deux juges d'instruction en charge du dossier. Le policier mis en examen est celui qui a reconnu s'être assis sur le dos de la victime ce soir-là, à l'arrière de la voiture de police, a précisé l'avocat.

Le procureur a envisagé la piste d'une mort consécutive à une "compression des artères carotides internes" lors de ce transport, après l'interpellation. Un rapport d'experts a également pointé l'hypothèse du "pliage", avec compression de la carotide comme cause du décès. Un second rapport a toutefois dit que "cela n'expliquait pas tout".

L'affaire avait provoqué plusieurs nuits de tension dans les rues de Clermont-Ferrand et une forte colère contre la police. Le corps de Wissam El-Yamni n'avait été restitué à sa famille que six mois après son décès. Il a été inhumé au Maroc.

Il y a quelques mois, les avocats de la famille avaient demandé, en vain, l'audition de témoins qui avaient assité à l'interpellation depuis leur fenêtres. "On est plus intéressés par la vérité que par la condamnation des gens", a réagi Farid El-Yamni, frère de la victime, sur France Bleu Pays d'Auvergne, se réjouissant toutefois que "les choses deviennent normales, c'est peut être un commencement".

Source :
http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/07/1834283-clermont-ferrand-policier-mis-examen-coups-mortels-apres-deces-homme.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A