Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 13:24


http://i.huffpost.com/gen/473889/thumbs/r-ANONYMOUS-SONY-PIRATAGE-MUSIQUE-CATALOGUE-large570.jpg
Après avoir intercepté des mails compromettants au sein de l'instance Hadopi (lire ici : klik !), les Anonymous publient le rapport Znaty, du nom de l'expert qui a testé la robustesse du procédé de surveillance des échanges peer-to-peer.

Lire le rapport :
http://www.scribd.com/doc/81471900/Rapport-Znaty

***
Complément d'info depuis Télérama - Hadopi : la justice entre en scène

Le 14 février 2012

En commençant à transmettre à la justice des dossiers d’internautes responsables de téléchargement illégal, l’Hadopi passe à la vitesse supérieure. Histoire d’enfoncer le clou avant la présidentielle.

C’est la petite musique lancinante de la campagne présidentielle, qui tient en trois notes : Ha-do-pi.

Moquée, tancée parce qu’elle serait inadaptée et inutile, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet vient d’être secouée d’un spasme.

Comme le révèle Le Point, après avoir flashé près de 500 000 internautes sur les autoroutes du téléchargement depuis deux ans, l’Hadopi a transmis ses premiers dossiers à la justice. Ceux des récidivistes, qui ont reçu – par mail, puis lettre recommandée – les trois avertissements de la fameuse riposte graduée.

Désormais, selon le circuit prévu par la loi, la Commission de protection des droits passe le témoin aux procureurs, qui décident ou non d’instruire les cas de ces internautes ayant fait preuve de négligence (la loi ne punit pas le téléchargement en soi, mais le « manquement à l’obligation de surveillance de l’accès à Internet »).

Ils risquent désormais la sanction suprême : la suspension de leur connexion à Internet.

Lire la suite :
http://www.telerama.fr/medias/hadopi-la-justice-entre-en-scene,78029.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A