Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 08:43


http://combatsdroitshomme.blog.lemonde.fr/files/2011/07/prison2.1255622617.jpg
Le 19 septembre 2012

« Les détenus se comparent eux-mêmes à des travailleurs du tiers-monde »

Interview de Fabrice Guilbaud, sociologue du travail en prison

« Esclaves modernes », les détenus qui travaillent ? Exclus du droit commun du travail et sous-payés, ils sont plusieurs à avoir déjà porté plainte devant les prud’hommes. Sans succès.

Lui, au moins, on va pas lui demander de bosser

Aujourd’hui, au tribunal des prud’hommes de Paris, aurait dû se tenir l’audience d’une employée licenciée abusivement, selon ses avocats, par la société MKT Sociétal, un centre d’appels.

Déjà repoussé, le procès se tiendra finalement en janvier 2013. Jusque-là, rien d’étonnant. Sauf que l’employée qui porte plainte est une détenue de la maison d’arrêt de Versailles.

Le détail fait l’affaire et pose à nouveau la question du statut de ces travailleurs atypiques, exclus du droit commun du travail et sous-payés.

Pourquoi cette absence de contrat de travail en prison ?

Fabrice Guilbaud : En prison, les travailleurs ne sont pas encadrés par le droit commun du travail mais par le Code de procédure pénale. Ils n’ont donc pas de contrat de travail (article 717-3).


Les détenus ressentent un profond sentiment d’injustice, notamment parce qu’ils n’ont aucune indemnité en cas d’arrêt maladie et parce qu’ils sont sous-payés.

Ils se comparent eux-mêmes à des travailleurs du tiers-monde ou à des esclaves modernes.

Il ne s’agit pas d’une zone de non-droit mais d’une zone d’exclusion du droit du travail organisée par l’Etat : c’est parce qu’ils sont détenus qu’ils sont privés du droit commun, cela fait partie de la peine. Changer, cela impliquerait d’agir sur la conception et l’organisation de la peine.

Lire la suite sur StreetPress :
http://www.streetpress.com/sujet/53424-les-detenus-se-comparent-eux-memes-a-des-travailleurs-du-tiers-monde

Partager cet article
Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A