Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

****
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

****
Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 14:41


http://medias.lepost.fr/ill/2011/10/13/h-20-2613479-1318540115.jpg
Transmis par Gérard depuis Le Parisien, le 14 février 2012

L’Epide, une école de la deuxième chance sous tutelle, notamment, du ministère de la Défense, est désormais autorisé à prendre en charge des mineurs délinquants âgés de 16 à 18 ans. Objectif : les réinsérer au plus vite.

Un encadrement « militaire » pour remettre les jeunes délinquants dans le droit chemin. L’idée avait été évoquée par Ségolène Royal en 2007, puis par Nicolas Sarkozy en 2011. Finalement, une loi en ce sens a été adoptée en décembre dernier à l’Assemblée nationale.

Le décret d’application a été publié en début de semaine dernière et permet donc à quinze Etablissements publics d’insertion de la défense (Epide) de l’Hexagone — dont celui de Margny-lès-Compiègne — d’accueillir des mineurs en passe d’être jugés pour des délits ou déjà condamnés. Jusqu’alors, ces établissements, qui proposent un encadrement d’inspiration militaire, n’accueillaient que des jeunes majeurs de 18 à 25 ans, sans emploi, en proie à des difficultés scolaires et parfois en rupture sociale.

« Ça ne changera strictement rien à nos méthodes. Les mineurs seront intégrés aux autres jeunes. Chacun est là pour des raisons différentes, mais c’est justement le brassage qui fait la force de notre école », explique Eric Nicaise, le directeur de l’Epide de Margny-lès-Compiègne.

Son établissement accueille pour l’instant 166 jeunes, tous en internat. Ils seront rejoints par une quinzaine de mineurs âgés de 16 à 18 ans, originaires de l’Oise ou du Val-d’Oise, qui intégreront l’établissement pour une durée de six mois ou un an, sur décision du juge des enfants.

« Tous les jeunes majeurs que nous accueillons sont volontaires. Ce sera exactement pareil pour les mineurs. Pour que ça fonctionne, quatre acteurs doivent être d’accord : la juge, le jeune, ses parents et l’Epide. Sinon, ça ne marche pas », prévient Eric Nicaise.

Les jeunes mineurs dont la candidature sera retenue par les centres seront appelés « volontaires juniors ». Ils suivront des cours de remise à niveau si nécessaire et des formations correspondant à leur projet professionnel. Ils auront donc le même rythme de vie et les mêmes contraintes que les majeurs, même si des adaptations pédagogiques liées à leur âge sont prévues.

Tout au long de leur parcours, les mineurs resteront placés sous la responsabilité de la direction de la Protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) et le juge sera tenu en permanence informé du déroulement du séjour du mineur.

Eric Nicaise, qui s’apprête à rencontrer un candidat potentiel dans un centre de détention pour mineurs du département, tient à clarifier les choses : « Le séjour à l’Epide n’est pas une alternative à la prison. Avec nous, ils ont un rythme et une hygiène de vie compatibles avec une activité professionnelle. L’idée maîtresse, c’est de prendre en charge ces jeunes le plus tôt possible avant qu’ils ne dérapent. »

Source :
http://www.leparisien.fr/oise-60/encadrement-de-type-militaire-pour-mineurs-delinquants-14-02-2012-1860225.php?xtor=EREC-109----20403@1
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil