Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 10:39

 

http://www.detroitcoalition.org/wp-content/uploads/2008/07/coalition-logo.jpg

 

Transmis par Antidélation

Bonjour,

Nous pensions tous que l'affaire des violences policières contre deux jeunes de Mt St Aignan en 2007 ! était définitivement enterrée.

Finalement le procès a eu lieu lundi 29 mars après-midi et s'est terminé à 20H45.

Ayant lu, par hasard, l'annonce dans PN le jour même à 14H, je me suis précipité au palais de justice.

Mon compte-rendu :

J'ai donc assisté au procès jusqu'au bout. Verdict le 20 mai. Le procureur a demandé pour les jeunes 15 jours pour l'un et un mois de prison pour l'autre assorti du sursis, et la relaxe pour le policier. Le tribunal a traité l'ensemble des plaintes, celles des flics (pour violences, injures, menaces de mort) et la plainte d'un jeune (pour violences par personne dépositaire de l'autorité publique).)

Trois inculpés : les deux jeunes et un flic.

Je me suis présenté aux deux journalistes (PN et Publi-hebdo). Celle de PN se rappelait bien de notre mobilisation à l'époque, mais m'a déclaré que son article (paru mardi) ne porterait que sur le compte-rendu du procès. Idem pour l'autre dont l'article paraitra mardi dans "Le bulletin", mais par contre elle fait également un article pour "Côté Rouen" et dans celui-là, elle m'a dit qu'elle nous mentionnerait. (nous verrons bien) me précisant qu'elle n'était pas au courant du dossier, n'étant pas sur la région à cette époque. Je lui ait donc envoyé par courriel notre courrier au Procureur et à Rachida Dati ainsi que notre tract d'appel à manifester et l'article de PN qui s'en était suivi.

Je me suis également présenté aux deux avocats des jeunes, lesquels avaient également souvenir de notre mobilisation et les articles de presse dans leur dossiers.

Ils étaient évidemment déçus, comme moi, de l'aspect tronqué de ce procès, dans la mesure ou le parquet s'est montré très "frileux" ne retenant comme motif d'inculpation du flic qu'un coup de poing, alors que le rapport de l'IGPN se terminait sur le coup de pied contre un jeune à terre. Un avocat m'annoncant d'emblée que le procureur avait prévu de demander la relaxe.

Pour autant le procès a été interessant. La présidente menant parfaitement les débats, reprenant chaque élement du dossier, les témoignages de témoins, des flics de la police nationale et municipale entendus à plusieurs reprises par le juge d'instruction ou par le l' IGPN. Faisant à chaque fois apparaitrre les mensonges ou les incohérences des policiers.

Mentionnant les différentes violences et humiliations commises par l'inculpé, ajoutant à chaque fois: "mais je rappelle que vous n'êtres pas poursuivi pour ces faits"

Deux choses surprenantes à noter. Le témoignage d'une femme flic de la municipale qui dans son témoignage parle d'un "groupe de jeunes excités" qui encercle le fourgon de police et tambourine. Elle est la seule à avoir eu ce fantasme et la vidéo ne les voenit pas non plus ! Qu'avait-elle fumé ?

Enfin, alors que la présidente s'interrogeait à haute voix pour savoir si les chiens de la brigade canine étaient muselés ou pas, le policier appelé à la barre pour une autre question spontanément répond à cette question : "un des chiens était démuselé et à chiqué les vêtements du jeune à terre" Incroyable ! Il n'en a jamais parlé auparavant ! Alors qu'il s'agit d'une faute extrèmement grave !

Donc finalement, pas grand chose a attendre du verdict, mais l'essentiel est que ce procès se soit tenu, ce qui n'est pas si fréquent dans ce genre d'affaire et que le CDLF est conforté au vu des débats du bien fondé de la campagne qu'il a mené.

(...)


Cordialement

Y.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A