Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 08:29


http://www.sudouest.fr/images/2013/09/02/1156356_2399491_460x306.jpg
Le 2 septembre 2013.

Cette possibilité de saisir l’IGPN par internet existe théoriquement à partir de ce lundi. Mais ses modalités n’ont pas été communiquées. Et elle n’est pas du goût des policiers.

A partir d’aujourd’hui, il est normalement possible de signaler directement sur Internet le comportement inadapté d’un policier auprès de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Le ministre de l’Intérieur a annoncé plusieurs fois cette mesure au printemps dernier. Pour permettre aux citoyens de « saisir directement la police des polices sur des dérapages policiers dont ils s’estimeraient victimes ».

Depuis, on n’a plus beaucoup entendu parler de cette nouvelle possibilité offerte à tous ceux qui ont accès à Internet de dénoncer un abus policier. En fin de semaine dernière, le service de communication de la police nationale n’était pas en mesure d’indiquer les modalités d’accès pour exprimer ses griefs en ligne mais confirmait qu’il était bien prévu d’ouvrir cette possibilité, sans doute à partir du site du ministère de l’Intérieur, à partir de ce 2 septembre.

Si la population est donc toujours dans le flou, chez les premiers concernés, cette initiative ne fait pas plaisir. « C’est même très mal perçu », dit Aymed Korbosli, secrétaire zonal Sud-Ouest du syndicat Unité SGP Police-FO.

Pour lui, « ce moyen risque d’ouvrir la porte à beaucoup de récriminations extravagantes. Il faut se rappeler que la police représente 10 % des effectifs de la fonction publique mais 50 % de la totalité des sanctions prises au sein de cette même fonction publique. »

Lire la suite :
http://www.sudouest.fr/2013/09/02/on-va-pouvoir-se-plaindre-en-ligne-des-abus-policiers-1156356-2780.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A