Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 14:17


http://static.latercera.com/200910/549596_400.jpg
Le 10 octobre 2012

Enara Rodríguez, la sœur du prisonnier politique basque Arkaitz Rodriguez, a porté plainte lundi dernier au Tribunal de Donostia pour une grave agression subie à son retour d’une visite à la prison de Logroño de la part de deux personnes qui se sont présentées comme des policiers.

Elle a donné son témoignage hier lors d’une conférence de presse au côté des représentants d’ETXERAT.

Le 28 septembre dernier, vers 18h30, alors qu’elle revenait de la visite et se trouvait sur l’autoroute A12 dans la direction d’Iruña – Pampelune, une Opel Astra grise occupée par deux hommes s’est mise à sa hauteur sur la voie de gauche. Qu’elle accélère ou ralentisse, la voiture faisait la même chose.

À la hauteur de la sortie de Arroitz, la voiture grise s’est déportée de façon à obliger Enara à sortir de l’autoroute.

La jeune femme a perdu le contrôle de son véhicule qui a fait plusieurs tours sur lui-même. Quand elle s’est ressaisie, elle s’est arrêtée au bord de la route.

Elle a alors réalisé que deux hommes se tenaient près de sa voiture.

L’un d’eux s’est placé devant pour l’empêcher de repartir, l’autre a commencé à cogner violemment sur la vitre en criant des choses comme « sale garce, descend de la voiture ! ».

Elle a refusé de descendre et leur a dit de partir.

Ils l’ont alors appelée par son nom et lui ont montré une carte de police, il lui a semblé que c’était une carte de la Police Nationale espagnole.

Lire la suite :
http://herrira.org/fr/2012/10/la-soeur-dun-prisonnier-politique-basque-violemment-agressee/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A