Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 14:49


http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/image/2010/01/2010_01_17_emmaus_sans_papiers.jpg
Depuis Ministère de la Régularisation de Tous les Sans Papiers

Le 7 mars 2012

Une centaine de sans-papiers ont occupé hier un local de l'association  Emmaüs de Lille, à qui ils reprochent de ne pas en faire assez dans leur lutte pour la régularisation. Après y avoir passé la journée, ils ont été délogés par la police à 21 h.

Ils ont débarqué vers 11 h. Près d'une centaine de membres du collectif des sans-papiers ont pris possession du local Emmaüs basé rue de la Justice à Lille. Leur objectif : y rester le plus longtemps possible pour exprimer leur « ras-le-bol ». « Les associations ne font plus rien pour nous aider, explique Kamel, leader du collectif. Il n'y a plus eu de régularisation depuis trois ans. On est vraiment déterminé à intervenir dans la campagne présidentielle ».


Emmaüs n'a pas vraiment apprécié.

« Je ne comprends pas la méthode, ces gens ne peuvent pas bloquer notre personnel indéfiniment, expliquait dans l'après-midi sa présidente régionale, Anne Saingie r. Vers 19 h, deux huissiers sont venus signifier aux sans-papiers leur avis d'expulsion.

Devant leur refus, le recours aux forces de l'ordre a dû être décidé. À l'intérieur du local, tous les membres du collectif se sont assis et ont formé une chaîne. En guise de comité d'accueil pour la police, les sans-papiers ont multiplié les chants. À trois reprises, les agents leur ont demandé de quitter les lieux. Face à un non catégorique, il a fallu employer... la manière forte.

Des échanges parfois musclés d'où certains sans-papiers sont sortis en affichant leurs stigmates, des traces de coups sur le corps. Si bien que les pompiers ont dû intervenir pour soigner des coupures et autres malaises. Remonté comme jamais, le collectif a improvisé à 22 h un défilé vers la place de la République, où les sans-papiers ont affirmé que deux de leurs camarades avaient été hospitalisés en urgence au CHR. Et ont décidé d'entamer une grève de la faim.

M.B.

Source :
http://www.ministere-de-la-regularisation-de-tous-les-sans-papiers.net/joomla1.5/index.php?option=com_content&view=article&id=454:lille-video-les-sans-papiers-expulses-demmaues-nord-eclair&catid=15:actualites

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A