Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 12:16

 



Des citoyens de Tel-Aviv manifestent contre la présence d'immigrants africains.

(Photo: REUTERS/ Baz Ratner - 30 mai 2012)


Transmis par Hacktivismes

Par Norman Lester, le 27 juin 2012

Des sections spéciales du ministère israélien de l’Intérieur sont engagées depuis le début du mois dans de grandes rafles pour capturer et placer dans des camps des milliers d’Africains en situation illégale.

L’objectif : les expulser d’Israël.
http://fr-ca.actualites.yahoo.com/op%C3%A9ration-contre-les-migrants-africains-en-isra%C3%ABl-222153960.html

Comme les Français avec les gitans, les Israéliens offrent une indemnisation financière de mille euros par adulte pour ceux qui acceptent de partir volontairement. Ceux qui refusent repartiront les mains vides après un séjour dans un camp de détention.

Imaginez le raffut si le Canada ou tout autre pays qu’Israël s’avisait d’agir ainsi. Ils sont aujourd’hui près de 60 000 immigrés africains en Israël, entrés illégalement via le Sinaï égyptien.

Les autorités égyptiennes ont sans doute fermé les yeux, trop contentes d’exporter le problème et de créer la zizanie en Israël. Chaque mois, entre 2 000 et 3 000 Africains franchissent la frontière du Sinaï égyptien à pied.

Ils sont qualifiés par la droite israélienne au pouvoir de «cancer».

Le porte-parole du gouvernement d’extrême-droite, Mark Regev dit qu'Israël est la patrie des juifs (jewish homeland) et qu'il n'a donc aucune obligation d'offrir l'asile à des Africains.

Le ministre de l’Intérieur, Élie Yishaï, souligne que les raids en cours ne sont «que le commencement». Accepter le fait que les Africains restent en Israël serait, selon lui, «la fin du rêve sioniste».
http://fr-ca.actualites.yahoo.com/isra%C3%ABl-un-ministre-veut-emprisonner-tous-les-immigr%C3%A9s-072653896.htm

Son chef, le premier ministre Benjamin Netanyahou, renchérit en les qualifiant de «fléau national» qui met en danger le «caractère juif et démocratique de l’État d’Israël». Il a donné l’ordre, le 3 juin, d’accélérer les procédures d’expulsion.
http://fr-ca.actualites.yahoo.com/blogues/la-chronique-de-normand-lester/netanyahu--roi-d-israel--menace-pour-l-iran-ou-ouverture-pour-les-palestiniens.htm

Près de 25 000 personnes, hommes, femmes et enfants, sont visées dans un premier temps.

La «traque» aux Noirs, conduite par 130 agents du ministère de l’Intérieur, s’effectue surtout dans la région de Tel-Aviv et à Eilat, à la frontière égyptienne.

L’opinion publique israélienne appuie l’opération.

Les Africains des quartiers populaires du sud de Tel-Aviv sont blâmés pour une vague de crimes violents, y compris des viols de jeunes juives, provoquant une réaction brutale parmi les Israéliens.

Durant le mois de mai, des Israéliens scandant des slogans racistes sont descendus dans les rues pour demander leur expulsion. Des commerces leur appartenant été pris pour cibles par les manifestants.

Actuellement les rafles visent particulièrement les ressortissants du Soudan du Sud, du Ghana et de Côte d’Ivoire. Ce sera ensuite ceux d’Érythrée et du Soudan qui seront la cible des ratissages.

Certains Africains qui ont demandé le statut de réfugiés sont «non-expulsables».

Pour régler ce problème, Israël construit actuellement dans le désert du Néguev le plus grand camp d’internement du monde capable de détenir 12 000 Africains.

Le lobby pro-israélien canadien est totalement silencieux sur la question. Ces gens sont toujours les premiers à crier au scandale dès qu’il y a l’ombre d’un soupçon de discrimination qui se manifeste au Québec ou au Canada. Il serait bon qu’une partie de leur vigilance se porte sur l’État juif. Mais rassurez-vous, cela ne se fera pas. Ce n’est pas leur rôle. Ils sont là pour agir comme auxiliaire de propagande de première ligne du Ministère israélien des Affaires étrangères.

Comme Israël est le plus proche allié du Canada et des États-Unis, Washington et Ottawa regardent aussi dans l’autre direction. N’importe quel autre pays de la planète qui agirait ainsi avec des réfugiés africains serait dénoncé avec véhémence. Les grands médias américains seraient remplis de reportages indignés sur les «rafles scandaleuses» avec images dramatiques à l’appui. Mais comme il s’agit d’Israël, la couverture médiatique en Amérique du Nord est minimale.

Quant aux organes de défense des droits humains de l’ONU, ils sont sans doute trop occupés actuellement à dénoncer la Loi-78 et le gouvernement Charest.

Source :
http://fr-ca.actualites.yahoo.com/blogues/la-chronique-de-normand-lester/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A