Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 16:48


http://www.egocyte.net/wp-content/editophoto/09janvier/suicidesprison.jpg
Transmis depuis Le Monde, le 14 janvier 2012

L'Etat a été condamné mardi 14 février par le tribunal administratif de Rouen à verser 15 000 euros pour préjudice moral à la mère d'un détenu qui s'était suicidé à son arrivée au quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Rouen, le 2 janvier 2009.

Le détenu, Cédric Darchicourt, 27 ans, incarcéré depuis juillet 2008, avait été placé en quartier disciplinaire le 2 janvier 2009 pour huit jours "suite à la découverte dans ses affaires d'un téléphone portable", rappelle le tribunal dans son jugement daté du 9 février.

Dès son arrivée au quartier disciplinaire, il avait demandé un rendez-vous au service médical de la prison, s'était entretenu "trente minutes avec un psychologue" mais "sa punition n'a pas été levée", précise-t-on de même source.

A 13h30 le même jour, les gardiens avaient découvert un drap accroché aux barreaux de sa cellule, et l'avaient retiré, ainsi qu'un autre caché sous le lit. Le détenu leur avait expliqué "ne pas se sentir bien" et ils avaient demandé à l'infirmier de passer. A 13h50, lors d'un nouveau contrôle de sécurité, ils ont découvert le détenu "pendu avec ses lacets de chaussures".

Le ministre de la justice avait reconnu la responsabilité de l'administration "du fait d'un défaut de surveillance du détenu, à qui les surveillants avaient laissé ses lacets de chaussures" mais avait refusé l'indemnisation réclamée par la mère de 20 000 euros, et proposé 15 000 euros, qu'elle avait refusés.

Source :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/02/14/suicide-en-prison-l-etat-condamne-pour-prejudice-moral_1643319_3224.html#xtor=RSS-3208

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil