Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

LOIS LIBERTICIDES

Contester une amende
pour manif interdite

Juin 2019 : klik !

******

La censure
sur Internet

Avril 2019 : klik !

******
Etat d'urgence


Le cadre légal : klik


****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"



C'est par là : klik !

*****
Notre Facebook

 

C'est par là :
facebook.com/clap33

*****

Agenda des luttes

 En ligne ici : klik !

Et encore...

 



https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

 


 

 

https://a4-images.myspacecdn.com/images04/10/085780129eb0413dbdf3961ab6da8567/full.jpg

 

 

18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 23:25

 

http://medias.lepost.fr/ill/2010/10/13/h-4-2262886-1286977074.jpg

 

Pioché sur Le Post

 

Mis à jour le 14/10/2010

"La scène se passe hier (mardi, ndlr), vers 19h30-20h à Bastille à Paris", explique au Post Hugo Hayat, l'homme qui a filmé la séquence ci-dessous. Sur cette vidéo postée sur le compte Dailymotion de l'agence de presse Moas Press, on voit un journaliste recevoir des coups de matraque de la part des CRS.

Ce journaliste travaille à Canal +, il s'appelle Thierry Vincent. Il témoigne pour Le Post.

 

1. Le journaliste de Canal + : "Je n'avais jamais vécu ça"

Thierry Vincent, journaliste à Canal +, raconte: "Je suis souvent allé dans des manifs violentes dans le cadre de mon métier, je n'avais jamais vécu ça".

Expliquez-nous le contexte de cette vidéo..


"Cette scène s'est passée mardi vers 20 heures à Bastille (à Paris, ndlr). J'étais allé manifester en tant que simple citoyen. Puis on s'est retrouvé avec des amis. D'un coup, j'ai vu qu'il y avait des échauffourées de l'autre côté, alors j'ai sorti ma carte de presse. On m'a laissé passer derrière, mais c'est lorsque j'ai voulu repartir que cela s'est compliqué."

C'est-à-dire ?


"Sur cette vidéo, je suis énervé car avant j'ai déjà pris des coups de matraque. J'ai vu Hugo Hayat (le cameraman qui a filmé les images), et je lui ai donné l'autorisation de filmer."

Avez-vous déjà vécu ça lors de précédentes manifestations ?


"Je suis souvent allé dans des manifs violentes dans le cadre de mon métier, mais je n'avais jamais vécu ça. D'habitude, les CRS nous laissent passer, au pire ils nous demandent de nous mettre sur le bord. Je pensais que la carte de presse était censée protéger les journalistes.... Car je répète, je n'étais pas du côté de ces manifestants, je n'en faisais pas partie."

Quelles suites voulez-vous donner à cette affaire ?


"Aucune je pense. Ce matin, je suis arrivé tranquillement à la rédaction. J'ai un peu mal au genou, mais c'est plus de la violence psychologique. J'ai été choqué. Pour tout vous dire, j'ai mal dormi cette nuit."


2. Le caméraman: "Les policiers ont tout de suite chargé"

Joint par Le Post, Hugo Hayat, celui qui a filmé la scène pour Moas Press, revient également sur le contexte dans lequel s'est déroulée cette scène. "Cela s'est passé vers 19h30-20 heures hier à Bastille à Paris. Il y avait environ 300 manifestants qui restaient sur cette place. Ils étaient réunis autour d'un feu de joie. Les pompiers sont arrivés pour éteindre le feu, mais ils ont été bloqués par les manifestants. Mais c'était pacifiste".

Le caméraman poursuit: "Les policiers ont tout de suite chargé. La consigne c'était on dégage tout le monde, et on frappe tout de suite. C'était assez violent".

"Quand je vois Thierry Vincent, je le filme, on comprend qu'il s'est déjà fait molester avant. Beaucoup de photographes et d'autres personnes ont aussi été victimes de ces violences", explique Hugo Hayat, qui précise qu'il diffusera d'autres vidéos dans la journée.

3. La préfecture de police, pas encore (?) au courant d'échauffourées

Contactée par Le Post, la préfecture de police de Paris nous a indiqué ne pas avoir eu connaissance "pour l'instant" d'échauffourées dans ce quartier de Paris, mardi soir, mais qu'elle compte refaire un point rapidement.


Mise à jour mercredi 13 octobre à 15h50 : Moas Presse vient de publier une autre vidéo sur laquelle on voit un journaliste de TF1 (selon l'agence de presse) pris lui aussi à partie par les CRS mardi

Partager cet article

Repost0

commentaires

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

Guides juridiques - C.L.A.P33
Porter plainte contre la police
Garde A Vue, manifs - Conseils

*****

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
le 19 Mars 2009 à Bordeaux !

Infos : klik !

******
Violences Policières

France - Quatre rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !
Bastamag :  klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Retrouvez toutes nos vidéos

klik là !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A