Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du C.L.A.P33
  • Le blog du C.L.A.P33
  • : Collectif bordelais Contre les Abus Policiers
  • Contact

Recherche

ETAT D'URGENCE

Le cadre légal : klik

****
Kezaco la loi
"Etat d'urgence"


C'est par là : klik !

****
Agenda des luttes

 
http://demainlegrandsoir.org/IMG/arton913.png

  En ligne ici : klik !

*****

Non à la loi renseignement

Infos : klik !

****
Retrouvez toutes

les brochures du C.L.A.P33

***
"Résistons Ensemble"


http://resistons.lautre.net/

***

Et encore...

Notre flux Rss




https://a2-images.myspacecdn.com/images04/2/8050b970040d479da3e063184a2bbb9c/full.jpg

http://blog.cgtbayard.org/public/solidar.jpg


 

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 06:28


http://gironde.demosphere.eu/files/import-images/resized-9b23d9969386a45cf2f933b52a07c9bf.png
Débat avec le collectif Angles morts autour du livre sur les "Vengeance d'Etat, Villiers-le-Bel : des révoltes aux procès", émeutes de Villiers-le-Bel en 2007 + Concert

Samedi 26 janvier 2013 - 16h
Athénée Libertaire
7 rue du Muguet
3300 Bordeaux

Extraits de l'introduction de l'ouvrage :

"Le 25 novembre 2007, à Villiers-le-Bel, deux adolescents, Lakhamy Samoura et Moushin Sehhouli, meurent. Leur moto a été violemment percutée par une voiture de police. Refusant la version officielle d'un « accident », les habitants descendent dans la rue. Les premiers affrontements éclatent lorsque la nuit tombe. La révolte du quartier dure plusieurs nuits, pendant lesquelles la police est tenue en échec. La vengeance de l'État s'exercera quant à elle pendant de longues années.

En février 2008, les forces de l'ordre organisent une grande descente à Villiers-le-Bel, procédant à de très nombreuses arrestations. S'ensuit alors une succession d'affaires judiciaires, dont un procès en juillet 2009 pour « jets de pierre ».

Mais le gouvernement veut frapper plus fort. Il lui faut encore réaffirmer son autorité, quitte à punir des boucs émissaires au cours d'un procès exemplaire. Il a besoin de rappeler à l'ensemble de la population, mais plus particulièrement aux habitants des quartiers populaires, que la moindre velléité de révolte sera étouffée par tous les moyens qu'il a à sa disposition.

Le 21 juin 2010 s'ouvre le procès en cour d'assises des tireurs présumés de Villiers-le-Bel. Cinq inculpés se retrouvent dans les engrenages de la machine à broyer judiciaire.

Alors qu'aucune preuve matérielle n'étaye l'accusation, Abderrahmane Kamara, Adama Kamara, Maka Kanté, Samuel Lambalamba et Ibrahima Sow risquent la perpétuité pour « tentatives d'homicides volontaires au préjudice de fonctionnaires de police dans l'exercice de leur fonction et ce, en bande organisée ».

Pour combler l'absence de preuves, la Justice et la police ont lancé un appel à la délation avec promesse de rémunération. Les témoignages anonymes ainsi récoltés constitueront un des seuls éléments à charge dans un procès qui s'annonce comme une farce tragique."

Lire la suite :
http://www.acontresens.com/contrepoints/societe/47.html

En présence du collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux (C.L.A.P33) :
http://clap33.over-blog.com/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 05:15


http://a2.ec-images.myspacecdn.com/images02/53/e124651d89f342c7a0e35a16e6996c56/l.jpg
Bordeaux, le 8 novembre 2012

Communiqué du Droit Au Logement – D.A.L33
du collectif Contre Les Abus Policiers – C.L.A.P33
de l’Orchestre Poétique d’Avant-guerre – O.P.A

Le 27 octobre 2012, la Ministre du logement a promis de se pencher sur la loi de réquisition et éventuellement de l’appliquer… s’il y avait urgence.

Le lendemain, un sans-abri est trouvé mort de froid à Paris.

Et dans les faits, pour le gouvernement, l’urgence, ce sont plutôt les expulsions et celles-ci vont bon train aux quatre coins de France.

A Bordeaux, Paris, Toulouse, Rennes, Bussière-Boffy, à Notre Dame des Landes…, individus, familles, militantes, paysan-ne-s, demandeurs d’asiles, Rroms… sont jeté-e-s à la rue.
http://www.opa33.org/expulsions-partout.html

Une rue que le Président normal trouve donc plus salubre que les habitats vides légitimement reconquis par ceux qui n’ont pas d’autres choix ; plus salubre donc que les lieux divers animés par ceux qui choisissent une forme certaine d’autonomie.

Ces expulsions sont systématiquement accompagnées d’abus et/ou de violences policières, de pressions juridiques.

Et de violence tout court quand on crame des affaires personnelles, quand on arrache des fenêtres et des portes pour rendre un lieu définitivement inhabitable, quand on mure un bâtiment en laissant gosses et parents sur le trottoir, quand on détruit cabanes, maisons, potagers… pour défigurer la nature et faire voler des avions !

ASSEZ !

Le samedi 17 novembre, une grande manifestation de réoccupation s’organise sur la Z.A.D.
Nous espérons que nous serons nombreux à pouvoir rejoindre les compagnons qui résistent.
https://zad.nadir.org/spip.php?article66

Pour les bordelais-e-s qui ne pourraient se déplacer, le D.A.L33, le C.L.A.P33 et O.P.A vous proposent de se rassembler le même jour à 15h, place Pey-Berland.

Amenez vos tracts et informons les habitants de la Belle Endormie du bouillonnement de Notre Dame Des Landes, de la violence de la précarité dans leur si propre ville.

La veille, le vendredi 16 novembre, nous vous convions à un concert de soutien pour le D.A.L33. Pour des sous mais surtout pour des rencontres.
Rendez-vous à 19h – Bar Tabac – Place St Michel
Avec O.P.A (Improvisations) et Breaking Fuel (Rock Progressif)
http://gironde.demosphere.eu/node/2110

Depuis quelques mois, il y a eu un vrai changement. La situation s’aggrave. Face à cette dérive, la solidarité reste notre meilleure arme.

Merci de faire tourner dans vos réseaux.

Le Droit Au Logement – D.A.L33
http://dal33.over-blog.com/

Le collectif Contre Les Abus Policiers – C.L.A.P33
http://clap33.over-blog.com/

L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre – O.P.A
http://www.opa33.org/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:43


http://www.opa33.org/IMG/arton137.jpg
Bordeaux - DU CHANGEMENT POUR LES RROMS : C'EST PIRE !   

Communiqué du Droit Au Logement (D.A.L33) & du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)
                           
Bordeaux, le 15 octobre 2012

Après un été riche d'évacuations fortes partout en France, Bordeaux se met au diapason de l'ordinaire chasse aux Rroms.

Ce qui est ordinaire devient vite banal, ainsi un autodafé de pauvres frusques entra récemment dans les mœurs, à Marseille.

Le 10 octobre, une famille de 7 personnes dont 5 jeunes enfants a été expulsée d'un squat rive droite sans  autre forme de procédure.

La maison, qu'elle habitait depuis 3 jours et laissée à l'abandon depuis longtemps, appartient à la C.U.B.

Un jour elle sera démolie, un jour... Un jour comme un autre sûrement.

En l'absence de ses précaires occupants, des employés de la municipalité ont fait intrusion dans le domicile qu'ils avaient élu et se sont emparés de leurs affaires.

Puis ils ont cadenassé la porte.

Matelas, couvertures, vêtements, vite jetés dans un véhicule du «service de la propreté », furent expédiés vers l'incinérateur  le plus proche.

Vite fait, bien fait. En loucedé.

Au retour de la famille, un comité d'accueil fort de 3 voitures de police, d'un représentant de la  C.U.B, plus un de la mairie,  plus un médiateur, l'attendait de pied ferme.

Toute possibilité de réinstallation leur fut refusée, bien-sûr.

La maison condamnée aux parpaings retourna à sa vacuité initiale et la famille retourna à la rue.

Elle y demeure toujours.

Le DAL 33 (Droit Au Logement) et le C.L.A.P 33 (collectif Contre Les Abus Policiers) dénoncent l'illégalité de cette expulsion expresse, pratiquée sans décision judiciaire, et la destruction sauvage des affaires de ces sans-toit.

Une couverture peut devenir un moyen de survie, surtout quand on a que celle-là. Chassés de partout, ils finiront bien par disparaître ces Rroms, de notre si belle ville, NON ?.

Sans Valls hésitation, le nettoyage se poursuit à pas de guéant. Pas d'expulsions sans relogements !
 
Le DAL 33 (Droit Au Logement) et le C.L.A.P 33 (collectif Contre Les Abus Policiers)

dal33gironde@gmail.com
http://dal33.over-blog.com/article-bordeaux-pas-de-changement-pour-les-rroms-c-est-pire-111291756.html

collectif.clap33@gmail.com
http://clap33.over-blog.com/article-bordeaux-du-changement-pour-les-rroms-c-est-pire-111304165.html

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 17:10


http://www.opa33.org/IMG/arton126.jpg?1349480173
Le C.L.A.P33 communique le 4 septembre 2012.

Été 2012, la République se dévoile. Atteinte en France au droit de manifester masqué et à la liberté d’expression, c’est la loi visant à interdire le port du niqab qui est appliquée et non le décret anti-cagoule

DECRET ANTI CAGOULE  Décret n°2009-724 du 19 juin 2009

La République vous accuse

de dissimulation illicite du visage à l'occasion de manifestations sur la voie publique

Est puni d’une amende maximale de 1500 euros, 3000 euros en cas de récidive, le fait pour une personne, au sein ou aux abords immédiats d'une manifestation sur la voie publique, de dissimuler volontairement son visage afin de ne pas être identifiée dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l'ordre public.

Non applicable aux manifestations conformes aux usages locaux ou lorsque la dissimulation du visage est justifiée par un motif légitime.

Il reste possible de dissimuler son visage lors d’une manifestation si la personne masquée accepte de se dévoiler en cas de contrôle des forces de l’ordre, le simple fait de dissimuler son visage n’est pas suffisant pour constituer l’infraction (froid, lacrymo…). Il faut le faire avec l’intention d’échapper à toute identification et en agissant de telle manière que les autorités puissent craindre un trouble à l’ordre public.

LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 entrée en vigueur le 11 avril 2011

Radicalisation par le burqamouflage ou quand la dignité des femmes sert d’emballage à une loi sécuritaire qui supprime les libertés (et racole à l’extrême-droite en bonus) :

La République  vous interdit

Nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage

Où ? Partout où le public accède librement : la voie publique d’abord mais aussi les services publics (tribunaux, hôpitaux, bureaux de poste, mairies, préfectures…), les commerces et centres commerciaux, les restaurants, les salles de spectacle, les enceintes sportives... L’interdiction s’applique également aux locaux professionnels ou associatifs accessibles au public.

Amende de 150 euros et/ou un stage de citoyenneté encourus.

La police nationale et la gendarmerie nationale doivent être en mesure de vérifier l’identité de toute personne.
L’existence d’une intention est indifférente : il suffit que la tenue soit destinée à dissimuler le visage. Ainsi, une personne dissimulant volontairement son visage lors d’une manifestation pourra-t-elle se voir condamnée

La République se vit à visage découvert affirme la campagne gouvernementale : Été 2012, comment vit-on la république dans la rue ?

À Marseille, les manifestants pro Pussy Riot terminent au poste.
Venus protester pacifiquement contre le sort réservé aux Pussy Riot, encagoulés en clin d'oeil, 7 manifestants marseillais, 5 poètes, un éditeur et Christian Poitevin, embarqués (dans un camion de CRS toutes sirènes hurlantes !) au commissariat à Marseille car ils portaient des cagoules sur la voie publique. "On est venu ici pour défendre la liberté d'expression en Russie et on se retrouve arrêté en France !", se désole une retraitée.
Lire ici :
http://clap33.over-blog.com/article-marseille-les-manifestants-pro-pussy-riot-terminent-au-poste-109262873.html

Août 2012, pour la première fois, 5 militants ont écopé d'amendes en raison du port du célèbre masque signe de ralliement de tous ceux qui se réclament des idées du collectif Anonymous lors d'une manifestation près de l'église de scientologie. Habitués aux contrôles, les Anonymous pensaient qu'ils n'auraient qu'à montrer leurs cartes d'identité. Mais les policiers ont eut recours au décret dit «anti-cagoule».

Nous voulons retrouver notre droit de manifester masqué, notre droit de porter nos masques d’affiliation, de protection, de caricature : les pro-Pussy Riot, les Anonymous, les stagiaires, les prostituées, les clowns, les artistes, les infirmiers anesthésistes, les enseignants, les déconneurs, et tous les autres que nous sommes ou qui nous incarnent.

Qui avance masqué ?


Données biométriques <> Reconnaissance faciale <> Prélèvements ADN <> Vidéo-contrôle…>>  Création d’un fichier national biométrique jugé anticonstitutionnel en mars 2012 : jusqu’à quand ? Puces RFID <> Surveillance électronique <> Drone… Masque de Protection de notre identité ? et la protection de notre Liberté ?

« Si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez rien à craindre »  REFUSEZ d’être présumé suspect ou coupable !

Vos commentaires sur cet article :
Attention, la liberté d’expression sur le net même public se fait sans masque même si vous vous sentez protégé derrière votre écran : )

La police recrute, le CLAP aussi, rejoignez-nous !


http://a4.ec-images.myspacecdn.com/images02/64/8116d818527b4570b08ca2a717bde651/l.jpg
collectif.clap33@gmail.com

http://clap33.over-blog.com/

 

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 19:08


http://a3.ec-images.myspacecdn.com/images02/143/281b1a942fad4ac192c1565c1e6c6cd5/l.jpg
Communiqué du Collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)

Bordeaux, le 12 mars 2012

Réunis au forum anti-répression de Poitiers en novembre 2011, différents collectifs de France ont décidé de faire du 17 mars 2012 une journée d'action contre les violences policières.

A Bordeaux, le collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) vous propose :

Samedi 17 mars - 10h - Hommage aux Victimes
Rassemblement Parvis des Droits de l'Homme (Devant le tribunal)
Départ du "Tram contre L'Oubli" pour Mérignac
http://www.dailymotion.com/video/xiico6_c-l-a-p33-violences-policieres-tram-contre-l-oubli-bordeaux-19-mars-2011_news?start=1#from=embed

Samedi 17 mars - 19h30 - Concert solidaire - Soutien aux amendéEs de la place St Michel
Bar-Tabac de St Michel
Avec L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre ( O.P.A)
http://www.opa33.org/

Dimanche 18 mars - 19h30 - Projection/Débat
Au Samovar - 18 rue Camille Sauvageau (Quartier St Michel)

A noter que nous serons présents au rassemblement de convergences des luttes qui aura lieu le samedi 17 mars à 13h Place de La Victoire.

****
D'autres villes se mobilisent ou se sont déjà mobilisées.

A Nantes, le 7 mars dernier :
http://nantes.indymedia.org/article/25228

A Poitiers, le samedi 17 mars - Projection/débat :
http://www.antirep86.fr/2012/03/08/debatprojection-anti-carceral-le-17mars-a-poitiers/

A Blois, le samedi 17 mars - 10h
(Précisions à venir)

A Clermont-Ferrand, le samedi 17 mars - Journée de mobilisation et d'échange :
http://cjvpourwissam.over-blog.com/article-appel-de-clermont-ferrand-101461246.html

A Lille, le samedi 17 mars
Le communiqué du Collectif de Résistance à la Répression et à l’Intimidation des Militants et des Mouvements Sociaux
http://lille.indymedia.org/article26686.html

10h30 - Table ronde sur la répression
http://lille.indymedia.org/article26685.html

14h - Manifestation
http://lille.indymedia.org/article26687.html

A Paris, le 24 mars - Marche en mémoire des victimes des violences policières
Départ 14h - Place de L'Opéra

A Niort, les 6 et 7 avril prochains : Concerts/Projection/Débat
http://www.antirep86.fr/2012/03/07/week-end-antirepression-a-niort-67-avril/

***
Si vous organisez aussi des évènements autour de cette thématique à Bordeaux ou ailleurs, n'hésitez pas à nous en faire part afin que nous complétions cet agenda.

N'hésitez pas non plus à faire le tour de notre blog pour trouver des raisons - encore - de vous enrager ! Régulièrement mis à jour, plus de 2000 articles, guides et autres ressources attendent votre lecture.

Refusons la société policière !

Solidairement,

Le collectif Contre Les Abus Policiers - Bordeaux [Fr]
--
http://clap33.over-blog.com/

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 06:11


http://a1.ec-images.myspacecdn.com/images02/119/546390dcb1ab4d2b976fc4530a7abce3/l.jpg
Répression des militant-e-s : ça suffit !

On s'informe ! On en débat !

ASSEMBLEE POPULAIRE

Samedi 17 décembre 2011 - 15h

Place St Michel - Bordeaux

En cas de pluie, rendez-vous au Samovar, 18 rue Camille Sauvageau, St Michel
http://www.lesamovar.ouvaton.org/

****
En novembre dernier s'est tenu à Poitiers le troisième forum national anti-répression auquel le collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P) de Bordeaux a participé.

Au cours de ce forum, il fut longuement évoqué la répression que venaient de subir nos camarades de Toulouse en lutte contre les Etablissements Pénitentiaires pour Mineurs.
http://pourlaliberte.noblogs.org/

Il fut aussi question de la répression des Indignés parisiens qui occupent la place de la Défense :
http://paris.reelledemocratie.com/

Ces deux évènements ne sont pas des cas isolés et l'ordre policier, désormais bien en place, dispose d'un solide arsenal pour faire taire toute opposition.

La répression envers les militant-e-s se multiplie et prend des formes si diverses qu'elle est difficile à anticiper :
intimidations, amendes, gardes à vue, contrôles d'identité, arrestations, emprisonnements, interrogatoires des proches, perquisitions, saisies...

A Bordeaux aussi, des militant-e-s subissent cette répression et ces camarades peuvent être assuré-e-s de notre soutien.

Lors du forum de Poitiers il a été décidé de relayer et soutenir l’appel à action du Collectif liberté pour les inculpé-e-s du 15 novembre.
http://sonsenluttes.net/spip.php?article381

Le C.L.A.P33 vous propose de participer à une assemblée populaire samedi 17 décembre à partir de 15h, place St Michel à Bordeaux.

Il s'agira dans un premier temps de s'auto-informer sur les dernières répressions et nous invitons tout-e militant-e, collectif, association de Bordeaux et des environs qui auraient subi une répression à venir témoigner et nous raconter comment à Bordeaux, les espace d'expression se réduisent à une vitesse inquiétante.

Un deuxième temps pourra être consacré à une réflexion sur les réponses collectives à apporter face à cette répression.

Car nous ne viendront pas à bout de La Bête sans être organisé-e-s et solidaires.

Pour nos camarades de Toulouse et d'ailleurs, nous ne cèderons pas !

Merci de faire tourner ce message dans vos réseaux.

A samedi !

Le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux - C.L.A.P33
http://clap33.over-blog.com/

******
Voici les violences et autres répressions que nous avons recensées pour le seul mois de novembre :
http://bordeaux.indymedia.org/article/coups-de-pression-r%C3%A9pressif-dautres-faits

Complément d'info - Bande Organisée [Du Son Contre L'Enferment] :
http://www.bandeorganisee.org/index.php?article2/bande-organisee

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 05:22


http://a4.l3-images.myspacecdn.com/images02/123/b5b5bd8a935e4659aabc4d3d33662a6b/l.jpg
Bonjour,

Si les beaux jours reviennent, c'est aussi pour nous donner l'opportunité de sortir de nos maisons frileuses afin de se rencontrer de nouveau au grand air.

Ainsi, le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux se propose de venir à votre rencontre

Dimanche 26 juin à partir de 13h
Quai de Queyries
(Rive droite - Passer le pont de Pierre, prendre sur la gauche et longer la Garonne)

Autour d'un pique-nique/auberge espagnole (chacun-e apporte ce qu'il/elle veut/peut), venez [vous] informer sur les dernières lois sécuritaires, la vidéo surveillance, le fichage etc... mais aussi sur les actions de résistance menées et à mener ici ou là.

Toutes les associations, collectifs, individu-e-s désireux de venir témoigner de la violence et de la répression policière qu'ils/elles auraient subies Bordeaux sont invité-e-s à venir s'exprimer lors de prises de paroles libres.

Les tables de presse associatives sont aussi les bienvenues.

Si vous manquez d'arguments pour convaincre vos ami-e-s de nous retrouver, notre blog vous fournira plus de mille articles susceptibles de raviver les mémoires oublieuses.

http://clap33.over-blog.com/


Que nous soyons nombreux/euses en ce dimanche  pour ce moment de partage, d'échange et de propositions et  dire NON A L'ETAT POLICIER !!!

Merci de faire suivre dans vos réseaux.

Le collectif Contre Les Abus Policiers - C.L.A.P33
 
collectif.clap33@gmail.com

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 14:08

Bonjour,
 
Le 19 mars 2011, plusieurs villes de France se sont mobilisées contre la répression et les violences policières.
A Bordeaux, le collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) a tenu à rendre hommage aux victimes de ces violences ainsi qu'aux collectifs de soutien qui se sont créés autour de leur famille et de leurs ami-e-s.
Partant de la place des Quinconces à 9h30, le Tram contre l'oubli s'est rendu au marché du Grand Parc, place de Bourgogne, au marché de la place St Michel, au marché des Capucins pour terminer sa route place Camille Julian.
De ce parcours de la mémoire, nous avons ramené deux comptes-rendus visuels que nous souhaitons vous faire partager.
C.L.A.P33 - Tram Contre l'Oubli

C.L.A.P33 - Violences policières - Tram contre... par OPA-videos


C.L.A.P33 - A Toutes Nos Victimes

La playlist

A l'heure où ces crimes et bavures policiers demeurent impunis, à l'heure où la répression s'accentue, à l'heure de l'Etat Policier, notre colère et notre désir de justice sont plus que jamais à fleur.

Nous n'oublierons ni mort-e-s ni nos blessé-e-s et n'accepterons jamais que la police soit partout et la justice nulle part !

Pour information, les soutiens des victimes sont désormais réunis au sein d'un même collectif, le collectif Vies Volées par la Police.
Vous pouvez les contacter ici :
viesvolees.france@gmail.com / contact@resistons.lautre.net

Leurs prochaines actions :

Merci de faire suivre dans vos réseaux.

Solidairement,

le collectif Contre Les Abus Policiers
C.L.A.P33 - Bordeaux
-- 
Collectif contre Les Abus Policiers

Pour nous écrire, pour témoigner  :
collectif.clap33@gmail.com

Notre manifeste :
Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 22:41

 

http://a3.l3-images.myspacecdn.com/images02/115/3f3d24163b114902ac60d7f576e9e537/l.jpg

 

Bonjour,

Nous vous faisons parvenir le programme non exhaustif des manifestations/rassemblements/actions qui se tiendront en Aquitaine le 19 mars 2011 dans le cadre de la journée nationale contre les violences et répressions policières.

Il n'est pas trop tard pour faire des propositions ou nous signaler des actions dont nous ignorons l'existence et nous mettrons à jour le programme sur notre site internet :
http://clap33.over-blog.com/

Merci de faire suivre dans vos réseaux !

Solidairement,

Le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux (C.L.A.P33)

****
Bordeaux - 19 mars

9H30  - « A toutes nos victimes »
TRAM contre l’Oubli via Marché du Grand Parc (10H30) / Marché St Michel - Capucins (11H30)
Départ 9H30 Espace Accueil Tram Quinconces (Allées de Munich) - Portez vos tracts !

***
16h - Mani’festive, « Que fait la police ? »  -  Place Stalingrad (lion bleu)
Manifestation pacifique, non violente, bruyante et humoristique.
Présents, joyeux, solidaires, nous occupons le terrain inspirés des slogans les plus loufoques (voir pièce jointe).
La distribution de vos tracts d’infos et revendicatifs est fortement encouragée !
Le Droit Au Logement 33 et la C.N.T Syndicat des Travailleurs et des Précaires d’Aquitaine ont proposé de signer cet appel.
Si vous souhaitez en faire autant, signalez vous : collectif.clap33@gmail.com.

***
21h - Et on presse sur la détente ! - Bar Les Amis du billard, 19 rue Saint James
Un point juridique sur la Loppsi2, dernière en date d’une rafale de lois sécuritaires répressives accroissant toujours le pouvoir policier au détriment de nos libertés et droits fondamentaux avec la Ligue des Droits de l'Homme.
Discussions/Rencontres/Auberge espagnole et on finit en musique avec Juju aux platines !

***
Et toute la journée : les caméras de vidéo-contrôle sous haute surveillance ! ...

***
Les autres moments bordelais de luttes - créatives et déterminées - contre la répression :

Samedi 12 Mars
Montage d'un campement éphémère dès 9h00 place Pey Berland
http://clap33.over-blog.com/article-bordeaux-12-mars-campement-ephemere-contre-les-expulsions-contre-la-loppsi-68811390.html

Mardi 22 Mars
Manifestation nocturne et bruyante Contre la Réouverture du CRA de Bordeaux - 19h - Porte de Bourgogne
Organisé par le Collectif pour la Régularisation de Tou.te.s les Sans Papier.e.s (CRSP)
http://gironde.demosphere.eu/node/751

****
Autres mobilisations le 19 mars en Aquitaine

Périgueux

11h30 - Rendez-vous devant le tribunal
20h30 - Projection-débat place Francheville devant le cinéma

http://antirep24.over-blog.com/

***
Pau

14h30 - Rendez-vous Place Clémenceau
http://reseau.alerte-pau.over-blog.com/

***
Libourne

Manifestations commémoratives autour de La Commune de Paris de 1871
http://commune.140.free.fr/

****
Ailleurs en France

Anti lopssi2
http://antiloppsi2.net/

Poitiers
http://www.antirep86.fr/

St Nazaire
http://www.codelib.info/

Tours
http://baleiniers.org/

Paris
http://www.demosphere.eu/node/21419

Marseille
http://antilop.eklablog.com/

--
Collectif contre Les Abus Policiers
http://clap33.over-blog.com/

Pour nous écrire, pour témoigner  :
collectif.clap33@gmail.com

Notre manifeste :
http://clap33.over-blog.com/pages/Le_manifeste-1768283.html

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 11:25

 

http://idata.over-blog.com/2/93/94/33/arbre-clap.JPG

 

Yep !

 

Le 4 septembre dernier, près de 3000 personnes se sont rassemblées à Bordeaux pour dire non à la poitique xénophobe et raciste du gouvernement.

 

Le C.L.A.P33 était visiblement là...

 

Manifestation réussie, rassemblant des êtres de tout âge et de tout milieu.

 

Quand Sarkozy et ses sbires travaillent, sans le savoir, à redonner du sens à nos solidarités émoussées...

 

http://c2.ac-images.myspacecdn.com/images02/149/l_254d6096d14843068c0a3593950e319d.jpg

 

Retrouvez la manifestation en images sur le blog de Nathalie Pierre :

http://almanat.samizdat.net/MANIF_4_SEPT_2010/index.html

 

Retrouvez d'autres photos sur la page de Mister T :

http://www.flickr.com/photos/t/sets/72157624785693687/with/4971302561/

 

D'autres photos encore sur le sitemc balade en couleur :

http://mcbalade.net/manif_4sept10.htm

 

D'autres affiches sur le site de l'Orchestre Poétique d'Avant-guerre (O.P.A) :

http://www.myspace.com/orchestrepoetique/photos/albums/album/1136441

 

 

http://idata.over-blog.com/2/93/94/33/vache-clap.JPG

 

http://mcbalade.net/Images/2010-09-046-contre-xenophobie007.JPG

Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 05:49

 

http://c2.ac-images.myspacecdn.com/images02/144/l_0036e823b483410ca9600e2ca210dcd5.gif

 

Communiqué du C.L.A.P33

 

Bonjour,


Le 5 juin dernier, le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux (C.L.A.P33) et le collectif INOUGAV vous  conviaient à un concert solidaire en soutien à Myriam et Magalie.

Vous avez répondu présent-es à cette invitation et ce soir-là la Rockschool Barbey affichait complet !

Il y a beaucoup de monde à remercier et en tout premier lieu tous les bénévoles qui ont permis que cet évènement soit possible : billetterie, catering, service de sérénité, accueil, vidéos, tables de presse et bien sûr prestations scéniques... Un grand merci et un grand coup de chapeau à tout le monde !

Un grand merci aussi à toute l'équipe de la Rockschool qui aura été de bout en bout solidaire de notre action.

Un grand merci à vous qui êtes venu-e-s, avec ou sans place, pour échanger avec nous des énergies positives, une grande respiration dans ce monde brutal !

Alors que nous avons partagé sans nous connaitre ce moment où Keny Arkana, Mell, La Collectore et O.P.A nous ont enchantés, le C.L.A.P vous propose d'aller un peu plus près les uns des autres.

Dimanche 27 juin

nous vous invitons à nous retrouver à partir de 13h

quai de Queyries à Bordeaux

pour un pique-nique auberge espagnole.

Le principe est simple, chacun apporte ce qu'il veut et nous partageons les victuailles...

... nous apprenons à nous connaître...

... Et pourquoi pas, ensuite, mener des actions ensemble... ?

Car encore et toujours, dans la volonté que nous avons de dénoncer les violences et abus policiers, la politique sécuritaire et l'instauration d'un état policier, les nouvelles que nous avons à vous transmettre ne sont pas réjouissantes.

Et il faudra bien trouver une réponse collective à l'oppression qui s'est installée dans notre pays.

Vous trouverez ici les derniers articles du C.L.A.P33 :

http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view&friendId=310365160&blogId=535977542

Ce dimanche, un mégaphone sera à disposition pour des prises de paroles libres.

Les associations, les collectifs sont invité-e-s à partager une table de presse commune.

Pour vous rendre Quai de Queyries :

http://maps.google.fr/maps?q=quai+de+queyries+bordeaux&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&ie=UTF-8&hq=&hnear=Quai+des+Queyries,+33100+Bordeaux&gl=fr&ei=A4ghTP6eNJH20gTRo9XzDw&sa=X&oi=geocode_result&ct=title&resnum=1&ved=0CBYQ8gEwAA

Merci de diffuser ce message dans vos réseaux.

Le collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) - Bordeaux
--
Collectif contre Les Abus Policiers
http://clap33.over-blog.com/

Pour nous écrire, pour témoigner  :
collectif.clap33@gmail.com

Notre manifeste :
http://clap33.over-blog.com/pages/Le_manifeste-1768283.html
Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 16:13

 


Transmis par le C.L.A.P33


COMMUNIQUE DE PRESSE

Bordeaux, le 12 mai 2010


A Bordeaux, comme ailleurs
« Police partout, justice nulle part ! »

Appel à Soutien pour Magalie et Myriam,
Victimes d'abus policiers


-> Rassemblement Solidaire, Vendredi 4 juin 2010, Tribunal de Grande Instance de Bordeaux, 14h

-> Concert Solidaire Contre Les Abus Policiers, Samedi 5 juin 2010, Rock School Barbey, 20H30


Le 10 juillet 2008,
en marge d’un procès fait à des faucheurs volontaires, un automobiliste est arrêté. Alors que cette arrestation tourne mal, les faucheurs tentent de discuter pacifiquement avec la police. Trois policiers reviennent un peu plus tard et Magalie, faucheuse, est durement interpellée et mise en garde à vue alors qu’elle saisit le bras d’un camarade que les agents sont en train d’arrêter.

Le 15 juillet 2008, jugée en première instance pour outrage et violences à agents, elle est tout d’abord relaxée. Le procureur et les 3 policiers ayant fait appel, Magalie est condamnée le 5 juin 2009 à 1000 euros d’amende pour rébellion (requalification des violences en rébellion au cours de l’audience). Elle a aussi 3000 euros de frais.
Son pourvoi en cassation est rejeté le 31 mars 2010. Deux des trois policiers restent « en course » pour l’audience au civil qui aura lieu le 4 juin 2010 à Bordeaux pour fixer d’éventuels dommages et intérêts.

Le 19 mars 2009, Myriam, militante de plusieurs collectifs et membre du groupe de musique O.P.A, est violemment interpellée, après une charge sans sommation des forces de l’ordre, alors qu’elle participe à un rassemblement pacifiste, rue Saint Genès à Bordeaux. Lourdement blessée (sept points de sutures, de nombreux hématomes), elle passe sa nuit en garde à vue à l’hôpital Pellegrin.

Le 22 mars 2009, elle se rend au commissariat de Mériadeck afin de porter plainte contre les forces de l’ordre pour violences volontaires.

Le 9 avril 2010, elle reçoit un courrier du Procureur de la République qui reconnaît qu’il y a eu des violences fomentées par un groupe de quatre CRS. Mais ne pouvant identifier précisément lequel des quatre policiers a porté les coups, le Procureur classe l’affaire sans suite, laissant le choix à Myriam de saisir les juridictions civiles ou pénales compétentes.

>>> La répression policière va croissante. Pire, les délits d’outrage et de rébellion sont souvent les moyens légaux qui permettent d’asphyxier financièrement les militants ou celles et ceux qui seraient tenté-e-s de porter plainte contre la police. Ces victimes, fortement traumatisées, se retrouvent prises dans un processus long et coûteux et sont psychologiquement mises à mal.>>>


Rassemblement Solidaire
Vendredi 4 juin 2010,
Tribunal de Grande Instance de Bordeaux, Parvis des droits de l’homme, 14h


C’est pour apporter un soutien moral à nos camarades que les collectifs Inougav (soutien à Magalie) et C.L.A.P33 (Contre Les Abus Policiers) vous convient à vous rendre nombreux devant le tribunal de Bordeaux le vendredi 4 juin 2010 pour assister à l’audience civile de Magalie.


Concert Solidaire
Samedi 5 juin 2010,
Rock School Barbey, 20H30


C’est pour apporter un soutien financier à nos camarades que ces mêmes collectifs organisent un concert le samedi 5 juin 2010. Rendez-vous à 20h30 à Barbey (18 cours Barbey – Bordeaux) où des artistes ont répondu présents : Keny Arkana, O.P.A, Mell et La Collectore.

INOUGAV (Le collectif de soutien à Magalie) et le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux

http://inougav.blogspot.com/
inougav@gmail.com

http://clap33.over-blog.com/
collectif.clap33@gmail.com

**

Chronologie des évènements

L’histoire de Magalie

10 juillet 2008 - Procès de 12 faucheurs volontaires - Bordeaux.
En marge du procès, l'arrestation d'un automobiliste accompagné de son fils de 5 ans tourne mal sous les yeux d'une quarantaine de faucheurs qui interviennent pacifiquement.
Plus tard, les policiers reviennent pour arrêter l'un d'entre eux, Dominique. Magalie, qui lui prend le bras par solidarité, est menottée, projetée au sol, la tête lancée contre le trottoir, la respiration nasale bloquée volontairement par la main d'un policier.
Magalie et Dominique terminent en garde en vue....et les policiers portent plainte contre Magalie.

15 Juillet 2008
Magalie est jugée en première instance pour violences et outrages à agents. Le tribunal relaxe Magalie (et donc déboute les trois policiers de leur demande de dommages et intérêts au civil). Les policiers et le procureur font appel.

10 février 2009
Magalie est convoquée par la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS).

20 mars 2009

Procès en appel.

25 mai 2009
La Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS) renvoie dos à dos Magalie et les policiers.

5 juin 2009
Rendu de l'appel.
Magalie est relaxée pour l'accusation d'outrages. Les violences à agents sont requalifiées en rébellion et Magalie est condamnée à 1000€ d'amendes.
Une audience au civil doit se tenir le 2 octobre 2009 (les trois policiers se sont constitués parties civiles).
Magalie se pourvoit en cassation.

2 octobre 2009
L'audience au civil est renvoyée au 4 juin 2010 à 14h au tribunal de Bordeaux.

31 mars 2010

Le pourvoi en cassation est rejeté. L’audience au civil aura bien lieu.

****
L’histoire de Myriam

Mercredi 19 mars 2010 – Bordeaux

19h
Myriam reçoit un texto l’invitant à se rendre à un rassemblement de soutien à un squat menacé d’expulsion, rue St Genès à Bordeaux.

19h30
Elle arrive sur les lieux et rejoint la quarantaine de militants pacifistes qui se trouve sur le trottoir, à une vingtaine de mètres de l’entrée du squat, derrière un cordon policier.

20h30
Cinq fourgons de CRS viennent grossir les effectifs des forces de l’ordre constitués jusqu’ alors de 5 véhicules et de deux fourgons.
Les policiers s’équipent de leur tenue anti-émeute.
La rue est bloquée par la police.

20h50
Sans aucune sommation, une première vague de crs se jette sur le rassemblement.
Myriam reçoit d’abord un violent coup de tonfa (matraque) sur le derrière du crâne. Elle s’effondre face contre terre.
Inconsciente, elle subit les coups de quatre policiers et se retrouve menottée.
On l’assied au pied d’un mur.
Elle est conduite dans un fourgon de police.
Le squat est évacué, le reste du rassemblement fuit après avoir subi six charges de crs et l’intervention de la brigade canine.
De nouveaux interpelés rejoignent Myriam dans le fourgon. Toujours menottée, elle n’a reçu aucun soin.
Le fourgon démarre en direction du commissariat central de Mériadeck où tous les interpellés de la rue Saint Gènes sont regroupés.
Myriam attend toujours un médecin.
Aux alentours de 21h30, les pompiers arrivent au commissariat et Myriam est amenée à l’hôpital Pellegrin, encadrée par deux policiers.

Le médecin de garde établit un certificat médical :

- Hématome fronto-pariétal droit ;
- Volumineux hématome frontal médian ;
- Dermabrasion étendue frontale gauche + aile du nez ;
- Plaie en regard des OPN avec stigmates d’épistaxie bilatérale ;
- Hématome péri-orbitaire gauche ;
- Plaie profonde à la lèvre supérieure gauche ;
- Contusion molaire gauche ;
- Hématome en regard de la tête du quatrième et cinquième métacarpien droit.

Myriam est enfin soignée et sa plaie à la lèvre nécessite sept points de suture.

Vers minuit, elle est mise en garde vue pour « dégradation de bien publique et violation de domicile ».

Elle passe sa nuit de garde à vue à l’hôpital.

Jeudi 20 mars 2009

Myriam est conduite au poste de police pour une déposition.
Elle est relâchée aux alentours de 11h30.

Dimanche 22 mars 2009

Myriam se rend en compagnie de trois amies au commissariat de Mériadeck pour déposer plainte pour violence volontaire contre les forces de l’ordre.
Malgré les pressions, sa plainte est enregistrée.

Lundi 23 mars 2009

Myriam est convoquée au commissariat pour un interrogatoire.

Courant mai 2009
L’enquête est confiée à l’Inspection Générale de la Police Nationale à Paris.

Le 9 avril 2010
L’affaire est classée sans suite par le Procureur de la République.

Le 21 avril 2010

Myriam est convoquée par la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS).

Merci de faire suivre à vos contacts !
Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 02:30


http://c1.ac-images.myspacecdn.com/images02/92/l_bf8e03bf118c41b4bd2892cc83185d14.jpgBordeaux - Tribunal - 20 mars 2009

m. soutient Magalie - Magalie soutient m.

2009 année atypique, dites vous ?

Bordeaux, le 30 janvier 2010

COMMUNIQUE DU COLLECTIF CONTRE LES ABUS POLICIERS

C’est sans étonnement que le collectif Contre Les Abus Policiers de Bordeaux (C.L.A.P33) a pris connaissance de l’article de Sud-Ouest en date du 20 janvier 2010 intitulé « SÉCURITÉ PUBLIQUE. Albert Doutre a présenté ses vœux aux personnels et dressé le bilan d'une année très contrastée » (Lire plus bas)

Dans cet article, Monsieur Doutre déclare à propos de l’incident des deux jeunes mineurs de 6 et 10 ans de Floirac, soupçonnés de vol de vélo, arrêtés à la sortie de l’école et conduits au poste de police de Cenon : « Il s'agit d'une polémique particulièrement injuste qui a projeté sous le feu des projecteurs nationaux des hommes et femmes policiers auxquels j'ai décidé d'apporter, dès le premier jour, un soutien sans faille. C'était pour moi un honneur »

Si la polémique a vu jour, n’en déplaise à Monsieur Doutre, c’est que nombre de citoyens voient d’un mauvais œil le fait que l’on puisse arrêter des enfants et les mener au poste sans en avertir les parents, sans qu’ils puissent même être assistés d’un avocat. (Sud Ouest. 21/05/2009)

Mais ce n’est pas le seul abus dont ont été victimes les habitants et les jeunes de l’agglomération Bordelaise l’an passé.

Le 16 décembre, ce sont les lycéens de Gustave Effeil, établissement du centre ville, qui font les frais d’une police qui frappe sans retenue. Alors qu’ils tentent de bloquer le lycée pour défendre la filière STI menacée par les réformes de Luc Chatel, ils sont molestés par les forces de l’ordre et selon le quotidien Sud-Ouest « Matraques et bombes lacrymogènes ont fait office de dur retour sur terre pour les lycéens, qui, choqués, ne s'attendaient pas à un tel traitement. » (17/12/2009)

Le 7 juin, une Pessacaise de 65 ans subit une garde à vue humiliante au court de laquelle elle est dénudée, avec fouille corporelle et palpation, pour un taux d’alcoolémie de 0,53g par litre d’air expiré. Elle raconte sa mésaventure dans Sud-Ouest, le 11 de ce même mois.

Le 13 janvier, une habitante de Bruges prend 22€ d’amendes pour avoir fumé une cigarette au volant.

Et il ne faut pas oublier ce funeste 19 mars.
Ce jour-là, une vingtaine de cyclistes sont mis en garde à vue, dans les mêmes conditions que la Pessacaise dont nous vous parlions plus haut. Leur histoire attire l’attention du journal en ligne Rue 89 qui titre le 7 mai « A Bordeaux, une police trop zélée qu'il va falloir surveiller » (http://www.rue89.com/2009/04/07/a-bordeaux-une-police-trop-zelee-quil-va-falloir-surveiller).

Cet article relate aussi les violences policières subies ce même jour par Myriam Eckert. Il y est écrit : « Elle a eu le malheur de soutenir des « squatteurs » militant pour le droit au logement. (…) Les coups de matraque qu'elle a reçus l'ont défigurée. ».

Un article de Sud-Ouest, daté du 25 Mars, est lui aussi très descriptif : « La lèvre éclatée a nécessité sept points de suture. Les deux yeux s'ornent chacun d'un énorme coquard. Si les hématomes sur le nez et sur le front commencent à se résorber, les traces de coups restent encore visibles. Pas de fractures, pas de traumatisme crânien, mais tous les stigmates d'un matraquage en règle. »

A l’énoncé de ces gouttes d’eau dans la grande mare des abus policiers que nous subissons chaque jour, le C.L.A.P aurait pris bonne note des excuses de Monsieur Doutre envers ces victimes et aurait apprécié qu’au lieu de faire preuve d’une solidarité policière inconditionnelle, il aide à trouver et sanctionner les agents fautifs. Car les plaintes contre la police ne connaissent pas elles, et curieusement, un taux d’élucidation exceptionnel…

Mais au lieu de cela, Monsieur Doutre porte lui-même atteinte à nos droits fondamentaux en actant la fin de la liberté d’expression.

Lors des « journées de la sécurité publique et du film policier » (septembre 2009) des membres du C.L.A.P se sont rendus à la projection de « Scènes de crimes », film de Frédéric Schoendoerffer. Ils avaient préparé des questions argumentées et réfléchies sur la thématique du fichage.

Lorsque Myriam Eckert posa cette question : « Selon un article paru su Backchich info le 13 juin 2008, le prélèvement ADN d’une personne dont on aurait prouvé l’innocence est conservé pendant 25 ans. Pourquoi conserver pendant 25 ans l’ADN d’un innocent ? », Monsieur Doutre lui fit remarquer en substance qu’ « on » savait qu’elle était une militante qui avait des griefs contre la police, que cela se réglerait devant les tribunaux, qu’ « on » était là pour débattre et pas pour polémiquer et que de toute façon, « on » ne répondrait à aucune de ses questions.

Fin de la discussion.

Fin d’une certaine idée de la démocratie où l’on trouvait normal qu’une personne ne faisant preuve d’aucune agressivité participe à un débat public et sois entendue et respectée comme les autres. Notons que Monsieur Schmitt, préfet de Gironde et présent au moment des faits, n’a rien trouvé à redire, au nom, sans doute, de la même solidarité dont parlait Monsieur Doutre.

Les abus policiers se multiplient, à Bordeaux comme ailleurs tandis que des lois de plus en plus sécuritaires réduisent insidieusement notre champ de liberté. Le C.L.A.P est un espace où la parole des victimes est entendue et rendue publique, un lieu où nous pouvons faire preuve de solidarité et être attentifs aux lois pernicieuses.

« 2010 sera l'année des challenges ambitieux mais réalisables avec conviction et volontarisme », a conclu Albert Doutre dans l’article de Sud-Ouest.

C’est exactement ce que s’est dit le collectif Contre Les Abus Policiers lors de sa réunion de rentrée.

Si vous souhaitez témoigner ou nous rejoindre :

collectif.clap33@gmail.com

http://clap33.over-blog.com/

**
L'article de Sud-Ouest

SÉCURITÉ PUBLIQUE. Albert Doutre a présenté ses voeux aux personnels et dressé le bilan d'une année très contrastée

2009 année atypique


Pour Albert Doutre, deux épisodes ont marqué la vie de la Sécurité publique bordelaise en 2009. Le premier concerne l'affaire dite « de Floirac » où des policiers ont contrôlé et conduit au commissariat de Cenon deux enfants de 6 et 10 ans soupçonnés de circuler avec des vélos volés. « Il s'agit d'une polémique particulièrement injuste qui a projeté sous le feu des projecteurs nationaux des hommes et femmes policiers auxquels j'ai décidé d'apporter, dès le premier jour, un soutien sans faille. C'était pour moi un honneur », a lancé, hier, le contrôleur général, directeur départemental de la sécurité publique, devant les plus hauts représentants de l'État et de la magistrature. « Cet épisode restera douloureux dans les mémoires mais il aura néanmoins permis de faire preuve de cohésion et de solidarité policière dans des moments particulièrement difficiles. »

Second épisode, beaucoup plus favorable pour l'image de la police vue de l'extérieur : les journées de la sécurité publique et du film policier qui ont permis au public bordelais de rencontrer les réalisateurs Frédéric Schoendoerffer et Bob Swain. « Il s'agit d'une opération de communication unique au plan national », s'est félicité Albert Doutre.

Le préfet Dominique Schmitt a tenu à rendre « hommage au travail et aux bons résultats obtenus en 2009 ». Le procureur général s'exprimant au nom des procureurs de Bordeaux et Libourne s'est attardé sur « le taux d'élucidation exceptionnel » mais a rappelé que « la qualité de la réponse judiciaire dépend de la qualité des procédures et du respect du code de procédure pénale ». « 2010 sera l'année des challenges ambitieux mais réalisables avec conviction et volontarisme », a conclu Albert Doutre.
Repost 0
Publié par C.L.A.P33 - dans Actions du C.L.A.P
commenter cet article

Documentation

ACTIONS C.L.A.P33 & Co...

****
Bordeaux - 18 mars 2017

Journée contre

les violences policières

Notre appel : klik !

*****
Violences Policières

France - Trois rapports
ACAT : klik !

Amnesty International : klik !
Paris Luttes Infos : klik !

 

*****
L'impact disproportionné
de l'état d'urgence

Un rapport d'Amnesty  : klik !

****
Hommage aux victimes

21 Mars 2015

 
15 mars 2014
 

19 mars 2011
 

****

" Vétérante "

O.P.A

******
Soutien à m.
Nous n'oublierons pas
 le 19 Mars 2009 à Bordeaux !
 
Infos :  klik !
 

 

L'oeil de Pancho

D'autres dessins de Pancho : klik

Retour à la page d'accueil